Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le lien

Algérie, Parti Algérien pour la Démocratie et le Socialisme, Parti des communistes d'Algérie

SAUVER LA VIE À MUMIA ABU-JAMAL ! EMPÊCHER UN NOUVEAU CRIME D'ETAT D'UN AUTRE DIRIGEANT NOIR ! ARRÊTER L'ASSASSINAT DE MUMIA!

Publié le 8 Avril 2015 par Lien-pads in Etats-Unis

Lundi 6 avril a été publié aux Etats-Unis l'appel suivant :

L'exécution de la peine de mort a été arrêtée contre Mumia Abu-Jamal  par un vaste mouvement mondial qui a duré trois décades. Le Département des peines de Pennsylvanie a été tenté dans les trois derniers mois de l'exécuter à la suite d'une négligence médicale.

 

Le 30 mars , inconscient,  Abu-Jamal fut hâtivement conduit au centre médical de Schuilkyll à Pottsville. Il souffrait d'un choc diabétique, avec un taux élevé de sucre dans le sang qui a atteint 779. Juste après deux jours de traitement à l'hôpital ICU, le 1er avril, Abu-Jamal fut reconduit à l'infirmerie de la prison de SCI Makanoy à Frackville. Il fut assisté par divers docteurs dont les négligences médicales et les mauvais traitements ont failli le tuer. 

 

Les responsables officiels de la prison ont initialement refusé les visites aux membres de sa famille, aux soutiens et à l'avocat de Abu-Jamal. Ils n'ont cédé qu'après avoir reçu des milliers d'appels.  Sa famille, son avocat et ses soutiens ont été autorisés de rendre visite à Mumia le 3 avril . Mais la visite a été reportée car Mumia était extrêmement affaibli. Il a perdu 80 livres, et le taux du sucre dans le sang était encore élevé à plus de 300. Pour le déjeuner de ce jour, la prison l'a nourri de spaghetti, l'un des plus mauvais mets à donner à un patient diabétique. 

 

Le crime commis envers des prisonniers politiques en leur refusant des soins de santé suffisants s'est auparavant produit.  Avant cette année, 9 membres de Phil Africa ont été  conduits à la mort dans des circonstances suspectes à l'hôpital de Dallas. L'absence d'un  niveau de traitement médical a un impact sur tous les prisonniers, particulièrement pour ceux de plus de 55 ans. 

 

Nous demandons que l'Etat de Pennsylvanie cesse et abandonne ses tentatives d'assassiner le prisonnier politique Mumia Abu-Jamal: 

 

* de permettre  les visites quotidiennes de la famille, de ses amis et de son avocat à Abu-Jamal Mumia. Leur soutien et protection en ces temps de vulnérabilité ne devraient pas être restreints. 

 

* de permettre à Mumia de choisir les docteurs et spécialistes qui --l'examinent et de prévoir son traitement-- ACTUELLEMENT . Ni la direction de la Prison de SCI Mahanoy ni le Centre Médical de Schuylkill n'ont des spécialistes du diabète. Il y a un précédent à ce sujet en Pennsylvanie. Le prisonnier John.E. du pont, un héritier de la fortune des produits chimiques, n' a pas été autorisé à des soins de médecins privés durant son emprisonnement. Mumia connaît le même sort. 

 

* de remettre à son  avocat les dossiers médicaux de Mumia

 

* De libérer de la prison tous ceux qui  sont âgés de 55 ans et plus. Le 24 avril Mumia entrera dans sa 61 ème année. 

 

* de permettre une enquête complète de la protection de la santé en Pennsylvanie. 

 

* Mumia est innocent et n'aurait pas dû être incarcéré. Nous demandons sa libération immédiate.

 

Nous appelons chacune et chacun à participer aux actions suivantes dans les prochains jours: 

 

* Utilisation large d'inscriptions sur  Twitter #mumiamustlive, #save Mumia et #Blacklivesmatter,

 

* appeler, et envoyer des email aux officiels de l'Etat qui sont à adresser  : 

 

Doc Secretary John Wetzel: 717-728-4109; crpadocsecretary@pa.gov.

 

- Gov. Tom Wolf :717-772-5000; fax 717-772-8284 governor@pa.gov

 

- Prison Superintendant  John Kerestes : 570-773-2158 contact.doc@pa.gov.