Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le lien

Algérie, Parti Algérien pour la Démocratie et le Socialisme, Parti des communistes d'Algérie

Japon: Les dons de l'industrie de guerre remis au Parti Libéral démocratique ont doublé après la levée de l'interdiction de l'exportation des armements

Publié le 17 Juin 2015 par Lien-pads in Asie: Japon - Les dons financiers au Parti au pouvoir

Avec les faveurs accordés par le gouvernement Abe à l'industrie de la défense, les principales entreprises militaires du Japon ont doublé la somme de leurs dons au Parti Libéral Démocratique (PLD) au pouvoir, révèle le législateur du Parti communiste Japonais Inoue Satoshi.

 

A une réunion qui a eu lieu le 2 juin 2015  à la Maison des Conseillers des Affaires étrangères et du Comité de la Défense, Inoue a présenté une liste des dons politiques reçus par  l'organisation politique des fonds du PLD en provenance de neuf sociétés: Industries lourdes de Mitsubishi Ltd, Société Électrique Mitsubishi, Industries lourdes Kawasaki Ltd, NEC Corporation, IHI Corporation, FujitsuLtd, Komatsu Ltd, Toshiba Corporation, et Hitachi Ltd.

 

Elles représentent neuf sociétés des dix sociétés dominantes en termes de la valeur des contrats  qui leur ont été accordés en 2013 par le Ministère de la Défense. L'unique restante, JX Nippon Oil & Energy Corporation, a remis des dons à travers son groupe industriel, l'Association  du Pétrole du Japon. 

 

Le législateur du Parti communiste Japonais (PCJ) a  précisé  que neuf sociétés ont dramatiquement augmenté la somme des dons au PLD à un total de 150,7 millions de Yen en 2013. Elle était de 81,1 millions de Yen l'année précédente quand le PLD était hors du pouvoir. 

 

A noter que le gouvernement Abe a été soutenu par l'industrie de l'armement pour la promotion de l'exportation des armes et pour l'augmentation du budget de la défense. Inoue a souligné que les contribuables devraient considérer les dons comme des investissements dont le but est des bénéfices financiers. Il a demandé que le PLD cesse d'accepter ces dons politiques. 

 

De plus, Inoue a révélé que 64 anciens officiels du Ministère de la Défense et des Forces de l'Auto-Défense furent promus  à des postes avec l'aide des dix sociétés ci-dessus mentionnées en 2014. Le législateur du PCJ a déclaré que  ces liens confortables qui provoquent des conflits d'intérêts devraient être coupés. 

 

(Soure:  Japan Press Weekly 3 juin 2015 - traduction de l'anglais par la rédaction du Lien