Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le lien

Algérie, Parti Algérien pour la Démocratie et le Socialisme, Parti des communistes d'Algérie

Parti communiste des Peuples d'Espagne (PCPE): 30 années de dictature des monopoles, 30 années depuis l'adhésion de l'Espagne à la CEE -Pour la sortie de l'UE et de l'OTAN , pour la classe ouvrière

Publié le 17 Juin 2015 par Lien-pads in Europe: Espagne lutte contre l'UE et l'OTAN

Il y a 30 ans, Felipe Gonzalez, la même personne qui est aujourd'hui le fer de lance de l'impérialisme contre le processus Bolivarien au Venezuela, a signé le Traité d'accession de l'Espagne à la Communauté Économique Européenne (CEE). La même personne qui aura signé, une année plus tard et après avoir trompé le peuple, l'entrée de l'Espagne dans l'OTAN

(Organisation du Traité de l'Atlantique Nord). 

 

Pour le PCPE, le caractère impérialiste qu'est aujourd'hui l'UE (Union Européenne) a toujours été clair. C'est un produit naturel du développement du capitalisme européen. C'est une alliance entre Etats du capital monopoliste, c'est pourquoi elle est une ennemie des intérêts de la classe ouvrière et des peuples. 

 

La CEE fut créée en réponse aux besoins du capital monopoliste pour adapter le système de domination à ses demandes. Le capital, dans son développement historique, tend à la création des monopoles et à démanteler la libre compétition capitaliste; aujourd'hui ce même capital impose ses lois d'une manière plus dictatoriale qu'auparavant, fabriquant et réduisant l'oligarchie et soumet la classe ouvrière à une brutale exploitation.

 

L'UE promeut un énorme processus de concentration et de centralisation du capital, qui cherche à améliorer la position relative des monopoles européens basée dans la lutte rude qui a lieu dans le monde entier pour le contrôle des sources de matières premières, les routes de leur transport et les marchés. 

 

C'est pour la même raison que les plans de l'OTAN exécutent systématiquement le pillage le plus sanglant des peuples que l'humanité a vécu. L'OTAN est une autre grande  alliance impérialiste dans laquelle l'Espagne a été insérée, et dans laquelle les bases militaires sur notre territoire jouent un rôle important qui grandit  dans l'attaque contre le Moyen-Orient et l'Afrique.Comme récent exemple du gouvernement espagnol, nous avons l'accord étendu sur la base de Moron.

 

Pour la classe ouvrière et les secteurs populaires, les conséquences de l'entrée de l'Espagne dans l'UE ont été claires. Elle a signifié le démantèlement progressif de l'industrie de (l'acier, des mines, de la construction navale), l'énorme  destruction  de la petite production agricole et du bétail, la perte constante des droits sociaux et du travail et un appauvrissement des niveaux de vie des ouvriers et de la majorité du peuple, qui ont  été accélérés avec l'adoption de l'euro. Tandis que les bas salaires sont répandus, les prix augmentent, les services publics sont démantelés, les pensions sont privatisées et l'âge de départ à la retraite est augmenté, le contrôle et la répression contre les classes populaires s'accroissent et les luttes ouvrières sont criminalisées.

 

Les dernières mesures annoncées par le FMI et soutenues récemment par la Banque d'Espagne, n'expriment pas autre chose que la logique des monopoles;  c'est , la santé et l'éducation "en co-paiement ", davantage de licenciements lancés  et de contrats précaires, une élévation des impôts indirects, un taux d'exploitation élevé et le vol de la classe ouvrière et du peuple. C'est tout ce que le capitalisme dans sa phase de déclin peut offrir aujourd'hui. 

 

Aussi le PCPE lutte fermement contre ces positions qui veulent convaincre la classe ouvrière que l'UE peut être bénéfique au peuple, que le capitalisme peut être aménagé avec le concours des travailleurs    et qu'il y a une sortie de la crise au sein du capitalisme et de l'UE. Certaines de ses positions présentent même une sorte de retour à la phase pré-monopoliste du capitalisme. Et cela est absolument faux et idéaliste, parce qu'elles  ignorent la réalité objective  et même  toutes  les lois du développement capitaliste, comme le montre le processus en Grèce. 

 

Le PCPE continue à lutter pour la sortie de l'Espagne de l'UE, de l'Euro et de l'OTAN, un pas essentiel et inévitable pour la prise  du pouvoir politique par la classe ouvrière et la construction socialiste. C'est pourquoi, en cette anniversaire au cours duquel les média bourgeois déploient une campagne de propagande majeure, les communistes n'ont rien à célébrer, mais à lutter davantage pour vaincre en toute chose jusqu'à mettre un terme au capitalisme et à construire sur ses ruines  le socialisme-communisme.

 

Le Comité exécutif du Parti communiste des Peuples d'Espagne (PCPE)

 

Le 12 juin 2015

 

(Source - solidnet - traduction de l'anglais par la rédaction du Lien)