Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le lien

Algérie, Parti Algérien pour la Démocratie et le Socialisme, Parti des communistes d'Algérie

PC de Grèce: La réponse dynamique du peuple aux plans anti-peuple du gouvernement-des créanciers

Publié le 14 Juin 2015 par Lien-pads in Europe: Luttes ouvrières en Grèce

Une manifestation impressionnante à Athènes et de larges rassemblements à Thessalonique et dans 58 autres villes ont eu lieu le 11 juin. Ces manifestations ont envoyé un message à la coalition gouvernementale SYRIZA-ANEL, au capital et à l'UE qui sont en train de préparer de nouvelles mesures anti-peuple aux dépens du peuple. Elles rencontreront de fortes résistances. Les mobilisations d'hier qui étaient organisées par le Front Militant de Tous les ouvriers (PAME) étaient soutenues par 700 syndicats et d'autres organisations populaires. Elles constituent une plate-forme pour l'élévation de la lutte.

Les syndicalistes des unions de l'Attique qui ont pris la décision de participer aux manifestations sont entrés hier dans les locaux du Ministère des Finances par surprise, au lever du jour, et ils ont accroché une bannière à partir de la terrasse du bâtiment qui est situé au Square Syngtama ( le square central du pays) en face du Parlement. La bannière couvrait la façade du bâtiment.

La bannière géante présentait l'ensemble des premiers ministres G.Papandréou et A.Samaras avec A.Tsipras sous la couverture de SEV (Fédération des Entreprises Helléniques). La bannière était décorée des étoiles du drapeau de l'UE. Chacun des mémorandum accable le peuple ou prépare à accabler le peuple avec ce qui a été écrit sous leur nom (c'est à dire mémorandum 1 G. Papandréou et les suivants). Le slogan suivant était aussi écrit en larges lettres sur la bannière du PAME:" Nous avons été assez saignés, nous avons assez payé! Peuple, prend dans tes mains les questions! Bloque les nouvelles mesures et le mémorandum permanent."

Au même moment où la bannière fut déployée sur la façade du ministère, un rassemblement massif d'ouvriers se concentra à l'entrée avec des drapeaux du PAME et des slogans.

La manifestation d'Athènes

Des dizaines de milliers d'ouvriers ont participé, la même soirée, aux manifestations de masse et combatives du PAME à Athènes et dans tout le pays. Des milliers d'ouvriers sans emploi, des retraités et des jeunes se sont rassemblés au square Syngtama d'Athènes, en dehors du Ministère des Finances sous la bannière géante du PAME.

Le principal orateur du rassemblement fut Yiannis Tasioulas, Président de la Fédération des ouvriers de la construction de Grèce. Il a insisté afin que les propositions de créanciers doivent être rejetées, et de la sorte le seraient celles du gouvernement pour la conclusion du nouveau mémorandum des mesures anti-peuple.

Comme l'a souligné Y.Tasioulas "le gouvernement n'a pas de "limites rouges". Il baptise la viande en poisson dans le but de nourrir les illusions. Il agit maintenant comme il l'a fait avant les élections. Il n'y a pas de compromis honorable pour le peuple dans le cadre de l' alliance prédatrice de l'UE et du pouvoir du capital.

"Il y a une solution et nous pouvons la fournir à travers nos luttes. Nous devons renforcer le projet que nous voulons et qui satisfera nos besoins, en prenant le contrôle des richesses que nous produisons en les utilisant à notre bénéfice. Le PAME comme il l'a fait depuis sa fondation jusqu'à ce jour, prend l'initiative et les questions d'un appel à lutter, en repoussant le défaitisme. L'ancien et le nouveau gouvernement ont mené au syndicalisme réformiste et aux syndicats contrôlés par les patrons.

"Tous les ouvriers sont concernés par cet appel. Ceux qui encore hier ont pu être prudents au sujet de nos estimations. Ceux qui ont pensé que les problèmes pouvaient être solutionnés par le changement de gouvernement, par une meilleure gestion. Maintenant, ils doivent tirer des conclusions, afin que nous puissions unir nos forces. Tous les syndicalistes honnêtes doivent répondre à notre appel."

Y.Tasioulas a appelé à l'organisation de la lutte du peuple en réponse aux mesures anti-peuple, à lutter pour recouvrir les pertes des ouvriers, sur la base de la satisfaction de leurs besoins contemporains, contre l'UE et les monopoles.

 

D. Koutsoumpass: la solution est à trouver dans lutte populaire des ouvriers

 

Le secrétaire général du CC de KKE Dimitris Koutsoumpass, a participé à la manifestation du PAME au square Syngtama. Dans sa déclaration il a souligné que : "Le gouvernement a déjà oublié l'abrogation du mémorandum et de ses 400 lois d'application. Il a également oublié les miettes du programme de Thessalonique. Il rédige un nouvel accord préparatoire pour un nouvel mémorandum, avec plusieurs nouvelles mesures anti-peuple. La solution est à trouver dans l'organisation de lutte populaire des ouvriers, dés à présent, le développement d'une grande alliance sociale du peuple contre toutes ces mesures, et le renforcement du KKE. En ce moment, nous luttons pour l'augmentation des salaires, des pensions et des gains, pour la consolidation des accords collectifs du travail, afin qu'ils puissent être une véritable récupération des pertes populaires et afin que les sans emploi doient soutenus d'une manière substantielle."

 

(Source: Solidnet - traduction de l'anglais par la rédaction du Lien)