Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le lien

Algérie, Parti Algérien pour la Démocratie et le Socialisme, Parti des communistes d'Algérie

Le Ministre de la justice d'Ukraine: "OUI" au Nazisme, "NON" au Parti communiste

Publié le 1 Septembre 2015 par Lien-pads in Europe de l'Est: Ukraine anticommunisme

Aujourd'hui 31 août 2015, l'audience préliminaire du District Administratif de la Cour de Justice de Kiev s'est tenue à la demande du Ministre de la Justice pour interdire le Parti communiste d'Ukraine. 

 

A rappeler que la précédente action en justice  lancée par le Ministre de la justice, en juillet 2014, contre le Parti communiste d'Ukraine, avait complètement échoué, parce que toutes les prétendues "évidences" avaient été grossièrement truquées. Ce n'est pas une coïncidence que des membres du Parlement Européen et des membres de l'Association Internationale des juristes démocrates qui  ont participé au procès, ont comparé le procès contre les communistes au tribunal de l'inquisition médiévale. Les charges contre le Parti communiste étaient si absurdes que le juge Kuzmenko responsable de l'affaire, a déclaré que ce procès est politiquement motivé et s'est récusé. Son exemple fut suivi par d'autres juges du District Administratif de la Cour de Kiev, ce qui a conduit au transfert de l'affaire à une autre cour de justice qui n'avait pas de juridiction sur de telles affaires.

 

Le courroux du régime ne tarda pas à venir - les propositions de Cours de justice furent recherchées. Des poursuites criminelles contre les juges, y compris Kuzmenko furent lancées.

 

Et maintenant, le Ministre de la Justice a attribué à la Cour de Justice du District Administratif de Kiev une nouvelle action en justice pour interdire le Parti communiste sur des bases d'une prétendue loi de"dé-communisation."  Le régime insiste afin que le Parti renonce à son nom "communiste" et aux symboles: l'étoile, le marteau et la faucille - les symboles reconnus universellement du mouvement ouvrier communiste mondial.

 

Par une étrange coïncidence, et les " lubies" du système de distribution des affaires parmi les juges, cette nouvelle affaire fut "accidentellement" attribuée au juge Kuzmenko, qui sous la "hotte" de la junte - est l'objet  de poursuites criminelles. 

 

Devant ces circonstances, le Parti communiste a déposé une pétition pour une disqualification du juge Kuzmenko, qui a refusé lui-même. Ainsi, il est impossible de parler de l'impartialité et de l'objectivité des audiences de la Cour de Justice  qui vont suivre sur la demande du Ministre de la justice- le classement  d'une affaire criminelle en échange d'une interdiction du Parti communiste. 

 

Nous sommes confiants que ce procès a une motivation politique qui vise à détruire le Parti communiste d'Ukraine - la seule vraie opposition au régime oligarchique nazi.

 

Il est significatif  que le 20 septembre 2015, le Ministre de la Justice enregistre ouvertement le parti nazi UNA-UNSO, dont l'objectif, comme indiqué dans son programme est l'adoption en Ukraine d'une dictature Nazie.

 

La prochaine audience de la Cour de justice, mais plutôt le spectacle, est prévue pour le 18 septembre 2015.

 

(Source solidnet - Parti communiste d'Ukraine - Traduction de l'anglais par la rédaction du Lien)