Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le lien

Algérie, Parti Algérien pour la Démocratie et le Socialisme, Parti des communistes d'Algérie

Erdogan et le gouvernement de guerre sont responsables du massacre de Ankara

Publié le 12 Octobre 2015 par Lien-pads in 7- INTERNATIONAL - Moyen Orient

Au moins 95 personnes, sont décédées et des centaines blessés dans une attaque terroriste à la bombe à la manifestation pacifique organisée par les organisations ouvrières à Ankara, 16 membres de notre parti, y compris un membre du comité central sont morts et une dizaine de nos camarades ont été blessés. 

 

Quel que soit l'auteur qui a déclenché cette attaque, le pouvoir qui est derrière cette terreur fasciste et cette provocation est le Président Erdogan et l'AKP; qui ont conduit le pays au chaos et à la guerre dans une tentative de poursuivre leur propre régime. C'est le palais du gouvernement de guerre et les services de sécurité du MIT et des Renseignements - qui avaient sous surveillance ceux qui  ont déclenché les atrocités de Dyarbakir le 5 juin et à Suruc le 20 juillet mais qui ont choisi de ne rien faire. Le but de ces massacres et de ces provocations c'est de créer des politiques de crainte parmi la classe ouvrière et les populations du pays afin de perpétuer leur régime. Il est clair qu'aujourd'hui la lutte contre ce massacre, les attaques et le régime du palais/gouvernement de guerre qui est derrière, est devenue une lutte pour l'avenir de notre pays. 

 

La terreur fasciste et les provocations ciblent toutes les forces populaires du travail!

 

Le Palais (Président Tayyip Erdogan) et le gouvernement de guerre ont longtemps soutenu leurs politiques d'intervention en Syrie de manière à aider les groupes barbares comme IS et Al-Nusra. Alors qu'ils achevaient le processus de négociations sur la question kurde, l'escalade du conflit avec des couvre-feux, des territoires spéciaux sécurisés et des sièges de villes; ils ont conduit le pays en arrière dans un environnement de guerre. Les Kurdes qui réclament une unité basée sur l'égalité des droits, les forces laborieuses et démocratiques du pays, les syndicats, les média, les ouvriers en grève pour leurs droits et toutes les forces publiques sont ciblées par cette vague d'attaques. De plus, ces attaques sont déclenchées non seulement par les forces du gouvernement; des gangs auxquels ce gouvernement a envoyé des convois d'armements  dans leur combat en Syrie sont aussi utilisés. Ces politiques transforment le pays et la Syrie  en un  espace en  feu.

 

Aujourd'hui chaque lieu   s'est transformé en un champ de lutte contre cette vague d'attaques!

 

Le pays est à la croisée des chemins; ou bien c'est la reddition à la politique de guerre du palais/gouvernement qui ne reculera pas à ruiner le pays dans le but de continuer à gouverner, ou c'est élever la lutte pour un avenir démocratique où, comme ouvriers et  peuples de  toute  nation, nous vivrons ensemble en paix et dans la fraternité!

 

Pour cela, aujourd'hui est le jour où nous élevons la lutte dans tous les coins du pays pour dire "Arrêtez" ceux qui veulent poursuivre leur règne en  ennemi public à travers la terreur fasciste et les provocations. Aujourd'hui est le moment  pour les ouvriers et le peuple de transformer chaque usine, chaque place du travail et chaque quartier en un champ de lutte pour la démocratie et contre la vague des attaques.

 

Unissons nos forces pour demander des comptes aux coupables des massacres, pour arrêter la terreur fasciste et les provocations; élevons la luette pour la démocratie et la paix avec un appel à la grève générale et à la résistance générale!

 

Parti du Travail (EMEP), Turquie  

 

(Source solidnet- traduction de l'anglais par la rédaction du Lien)