Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le lien

Algérie, Parti Algérien pour la Démocratie et le Socialisme, Parti des communistes d'Algérie

PC de Grèce: ouvriers-paysans, une voix et un poing

Publié le 18 Février 2016 par Lien-pads in 9- INTERNATIONAL - Europe

Des milliers de paysans ont inondé le centre d'Athènes, à l'extérieur du siège du Parlement, les 12 et 13 février. Les paysans mènent une lutte économique pour la survie et depuis plus de 20 jours et nuits ils ont dressé des barrages sur les grandes routes nationales. Sur initiative de 68 barrages, une décision a été prise d'organiser une manifestation nationale des paysans au square Syntagma d'Athènes.

 

Il a été décidé d'organiser une manifestation comme le prochain pas pour élever le niveau de la lutte des petits et moyens paysans, après le rassemblement  qui a eu lieu il y a une semaine à Nikala et Larisa, où il avait été aussi décidé de maintenir et de renforcer les barrages sur les routes, d'intensifier l'activité locale, de rejeter toute tentative du gouvernement d'engager un dialogue dans le but de manipuler la lutte des paysans sans le retrait de l'une des mesures qui chassent les petits et moyens paysans de leurs terres.

 

Des dizaines de milliers de paysans ont atteint Athènes par cars ou par ferry  afin de manifester, pendant que  ceux qui se rassemblaient saluaient  avec enthousiasme l'arrivée de 18 tracteurs qui, un jour auparavant  s'étaient mis en route à partir du plus grand barrage routier de la Nationale de Nikala (Larisa). Les tracteurs qui arrivaient après un voyage d'une durée de quatorze heures portaient des drapeaux représentant Marinos Antypas (1872-1907), le révolutionnaire socialiste qui fut assassiné par les gros propriétaires fonciers. 

 

Les représentants de plusieurs barrages routiers des paysans et des syndicats ouvriers ont pris la parole au rassemblement. 

 

Les deux journées des manifestations ont obtenu le soutien et la solidarité des ouvriers et des autres couches populaires. Les syndicats orientés sur une base de classe, rassemblés dans le Front Militant de tous les Ouvriers (PAME), ont mis en évidence la nécessité de renforcer la lutte commune ensemble avec les paysans, pour consolider  l'alliance avec les couches populaires pauvres urbaines et rurales. Le succès de la manifestation des paysans, combiné avec la grève générale réussie du 4 février, crée de meilleures conditions pour l'élévation du niveau de la lutte populaire des ouvriers, avec la revendication centrale qui est le retrait de la loi-guillotine du système de sécurité sociale.

 

Comme les présidents des associations paysannes dans les préfectures de Kardita et Larisa l'ont noté, les paysans en lutte retourneront aux barrages routiers après le rassemblement à Athènes , où ils décideront des formes appropriées pour la poursuite plus en  avant de leur lutte.

 

Déclarations du SG du CC de KKE 

 

Dimitris Koutsoumpass, le Secrétaire général du comité central de KKE, qui participait à la manifestation des paysans vendredi  12 février dans la soirée, a fait la déclaration suivante:

 

"Les revendications des paysans sont justes. La lutte des paysans grecs est juste. Nous sommes à leur côté. Le gouvernement doit à la fin cesser de calomnier le mouvement des paysans, des paysans grecs. Ils combattent et luttent pour des vies décentes pour eux et leurs familles, afin qu'ils puissent demeurer dans leurs champs et villages. Afin qu'il puissent vivre décemment et produire la nourriture nécessaire au peuple grec. La principale production, l'économie agricole doit être soutenue, ici et maintenant. 

 

Le gouvernement après la manifestation de ce jour doit retirer le monstrueux projet qui détruira le système de sécurité sociale. Cette loi ne peut être ni améliorée ni amendée. Si à la fin ils la présentent devant le Parlement, elle doit être rejetée.  Le gouvernement ne doit pas aller plus avant avec le projet de loi sur les impôts, qui une fois de plus attaque les paysans grecs et l'ensemble des  travailleurs. Au contraire, il faut abolir les lois sur les impôts écrasants, toutes les lois anti-sécurité sociale, continuer à fournir gratuitement les carburants, comme cela se fait pour les propriétaires de bateaux, afin que  les paysans grecs aient une énergie à bon marché et puissent produire et nourrir le peuple grec, qu'ils soient en mesure de couvrir les coûts de production, afin que leurs familles puissent vivre décemment et dignement dans les villages grecs et à la  campagne. Nous, les ouvriers, les sans emploi, tous les autres paysans tous les autres paysans qui ne peuvent pas voyager à présent aujourd'hui, les commerçants individuels, la jeunesse, les femmes des familles populaires sont avec eux. Nous continuerons jusqu'à la victoire. Nous désirons que chacun soit fort."

 

Le Secrétaire Général du CC de KKE, Dimitris Koutsoumpass, a aussi participé  à la manifestation de solidarité (samedi 13 février ) avec les petits et moyens paysans organisée par les syndicats ouvriers, les fédérations et les centres de travail, rassemblés dans le PAME. Il a déclaré aux mass-média ce qui suit:

 

"Il y a un seul message: Ouvriers-paysans une voix, un poing. Ouvriers, paysans, employés indépendants des villes, retraités, jeunes, femmes des familles populaires, qui ont des intérêts communs contre la classe qui les exploite, contre les lois guillotine anti-populaires, comme la loi sur la sécurité sociale et les lois sur les impôts, contre  les gouvernements qui votent pour ces lois, contre les alliances prédatrices qui sucent notre peuple pour le dessécher. Ce que nous voulons maintenant c'est une alliance populaire et la contre-attaque". 

 

(Source solidnet- traduction de l'anglais par la rédaction du Lien)