Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le lien

Algérie, Parti Algérien pour la Démocratie et le Socialisme, Parti des communistes d'Algérie

Japon: A Okinawa 65 000 personnes commémorent le viol et le crime d'une japonaise par un soldat de la marine US

Publié le 30 Juin 2016 par Lien-pads in International: Asie

 

Un rassemblement a eu lieu le 19 juin 2016 au Stade d'athlétisme de Naha  dans Okinawa, pour commémorer le 20 ème anniversaire d'une  femme d'Okinawa victime il y a 20 ans d'un viol et d'un crime impliquant un marine US. Plus de 65 000 habitants de Okinawa se sont rassemblées au stade et ont envahi les rues des alentours. 

 

 Voici 71 ans depuis la fin de la guerre du Pacifique, Okinawa  souffre des épreuves causées par la présence militaire. Après le retour en 1972 de Okinawa au Japon, 5 910 crimes commis par le personnel militaire des Etats Unis ont eu lieu à Okinawa. Parmi ceux-ci, le nombre de crimes abominables totalisent 575. Face aux  crimes répétés et aux  incidents causés par les hommes des services, de  l'armée américaine et des employés civils, la colère et la peine des habitants de Okinawa a atteint ses limites.

 

Vêtus  de noir ont observé les participants, après  un moment de silence à la mémoire des victimes  ont adopté une résolution demandant le retrait des bases US , en particulier le départ des corps de la marine US de Okinawa comme un pas efficace pour empêcher de prochains crimes. 

 

Dans  un message envoyé au rassemblement le père de la fille victime  écrit:" des morts regrettables et des êtres aimés quittent les familles seules dans une incommensurable tristesse, peine, et colère. Je crois qu'il  sera possible pour Okinawa, si tous nous  marchons ensemble, d'arrêter la construction de la base de Henoko et obtenir Okinawa sans base afin de ne jamais permettre que se produise une autre atrocité". 

 

Le Gouverneur de Okinawa Onaga Takeshi a présenté une adresse au rassemblement de la commémoration. Il s'est souvenu quand il avait déposé une couronne à l'endroit où son coprs avait été trouvé, qu'il s'était  senti si triste de ne pas avoir pu protéger la victime. Il a dit,"  En tant que gouverneur, j'ai besoin d'exprimer mes regrets et je m'excuse de ne pas avoir été en mesure de changer la situation présente." 

 

Le Gouverneur a exprimé sa détermination d'oeuvrer pour: une révision radicale de l'Accord Japon-Etats-Unis, le Statut des Forces (SOFA), la réduction des bases militaires US y compris le retrait des Corps de la Marine US, et l'annulation du plan de la base de Henoko. 

 

Une femme âgée de 20 ans a appelé le peuple de la même génération que la victime "Permettez-nous de vivre avec responsabilité pour la sauvegarde de nos avenirs dont elle fut privée"

 

10 000 personnes se sont rassemblés à l'extérieur de la Diète en solidarité avec Okinawa

 

Devant l'immeuble de la Diète à Tokyo, un autre rassemblement diffusé en direct à la télévision au Mémorial de Okinawa s'est déroulé avec plus  de

10 000 participants.

 

Le Vice-Président du Parti communiste Japonais Tamura Tomoko ((Chambre des Conseillers), un membre du Parti Démocratique de la Chambre des Représentants Hatsushika  Akihiro, et le dirigeant du Parti social-Démocrate Yoshida Tadamonto  se sont adressés au public. 

 

Un semblable rassemblement a eu lieu aussi le même jour dans plus de 40 localités de 32 préfectures en solidarité avec les habitants de Okinawa. 

 

(Source : Japan Press Weekly  du 15 juin 2016 - traduction de l'anglais par la rédaction du Lien)