Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le lien

Algérie, Parti Algérien pour la Démocratie et le Socialisme, Parti des communistes d'Algérie

Que signifie "un parti révolutionnaire obligé d'agir dans des conditions non révolutionnaires" ?

Publié le 9 Mars 2017 par Lien-pads in Mouvement communiste international

 

Vers le 20° Congrès du Parti communiste de Grèce

 

Que signifie "un parti révolutionnaire obligé d'agir dans des conditions non révolutionnaires" ?

 

 

Dans la Thèse 64, nous relevons la référence suivante :

" Il y a une contradiction objective qui traverse, tout mouvement des ouvriers révolutionnaires qui agit dans des conditions non-révolutionnaires. Et cette contradiction est basée sur ce fait:   alors que le Parti est un parti du renversement révolutionnaire, il n'agit pas dans les conditions qui le favorisent. "Que signifie cela ?"

 

Dans les conditions qui ne sont pas révolutionnaires, la classe bourgeoise maintient en général une domination politique et idéologique sur la classe ouvrière et les autres couches populaires. Ceci est vrai non seulement parce qu'elle contrôle en fait l'appareil d'Etat, les mécanismes de manipulation idéologique (mass-média, système d'éducation, église, etc..), qu'elle a la capacité de corrompre, d'extorquer etc.., mais aussi parce qu'en fait les conditions de la domination des relations capitalistes  rendent compatibles la domination politique et idéologique. En d'autres termes, dans les conditions qui ne sont pas révolutionnaires les ouvriers eux-mêmes ont tendance à interpréter en général spontanément les événements plus directement à travers le prisme bourgeois qui les influence. Évidemment, d'autres facteurs interviennent aussi. Le Parti communiste, le développement de la lutte classe contribuent également à renforcer l'affaiblissement de cette influence.

 

Ainsi, que signifie pour un Parti communiste d'avoir une ligne politique qui sert ses objectifs révolutionnaires dans de telles conditions caractérisées par un rapport négatif des forces ? En opposition avec une situation révolutionnaire la tâche fondamentale est caractérisée par une orientation de la lutte vers le renversement du pouvoir de la bourgeoisie. Dans les conditions qui ne sont pas révolutionnaires la tâche fondamentale est l'ensemble idéologique-politique et le renforcement organisationnel du Parti communiste, aussi bien que le renforcement quantitatif et qualitatif de la direction de la classe ouvrière et des forces populaires qui ont rallié d'une manière militante une orientation anticapitaliste-antimonopoliste, en raison de l'impact de l'influence des communistes. Cette tâche générale est liée à d'autres tâches plus spécifiques, telle que la lutte pour le regroupement du mouvement ouvrier  et  syndicale, la lutte pour le développement de l'alliance sociale, la lutte pour améliorer le rapport des forces, la lutte contre l'opportunisme et les illusions concernant l'utilisation pour le peuple de l'appareil de l'Etat bourgeois, la lutte pour maintenir l'indépendance du mouvement ouvrier des politiques des courants bourgeois.

 

C'est une activité qui est objectivement très complexe, quand "elle va à contre-courant". Effectivement, le fait que plusieurs Partis communistes, même s'ils ont conservé le titre, ont été au cours de l'histoire cooptés par le capitalisme montre la difficulté d'une orientation conséquente vers l'activité révolutionnaire dans de semblables conditions. La capacité du KKE d'agir dans toutes les conditions comme un parti révolutionnaire est condensée dans le mot d'ordre  " Un Parti de toutes les conditions ".

 

La pression pour limiter l'activité du Parti communiste à l'intérieur des contraintes de l'économie capitaliste et des institutions bourgeoises peut prendre toutes les formes (politique, idéologique, économique etc...). Cette pression augmente dans les conditions de la recomposition de la scène politique bourgeoise, de l'intensification des contradictions entre bourgeois etc.. Il a été historiquement démontré que cette pression demeure, quelles que soient les conditions dans lesquelles le Parti communiste agit, dans les conditions clandestines ou celles qui sont relativement légales. Cette pression augmente quand elle affecte un secteur des soutiens du parti ou même certains de ses adhérents.

 

La consolidation et le renforcement des caractéristiques révolutionnaires d'un Parti communiste sont des préalables dans le but de faire face à ces dangers. Elles présupposent l'acquisition de la capacité de dégager des conclusions du cours de la lutte de classe, de l'amélioration de la composante sociale et en âge du Parti, l'amélioration de sa capacité d'œuvrer avec les larges couches populaires d'une manière à ne pas être subordonné au bas niveau de leur conscience politique, car il doit au contraire contribuer à l'élever.

 

L'acquisition des caractéristiques et l'adaptation de tous les aspects du fonctionnement du Parti pour ses buts révolutionnaires comme ils sont exprimés dans son programme est une tâche qui doit être surtout réalisée dans les conditions qui ne sont pas révolutionnaires.

 

------------

 

(1) Dans le cadre de la préparation du 20ème Congrès du Parti, une série d'articles sont publiés dans "Rizospastis" (organe du KKE) dans une rubrique "Question-Réponse" autour des questions idéologiques-politiques contenues dans les thèses du Comité central.

 

Cet article a été publié le 16/02/2017 a été reproduit sur le site internet en anglais du KKE. (Traduction en version française de la rédaction du Lien)