Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le lien

Algérie, Parti Algérien pour la Démocratie et le Socialisme, Parti des communistes d'Algérie

Parti communiste de Grèce : Le KKE et le Mouvement anti-impérialiste intensifient la lutte contre l'OTAN

Publié le 7 Juin 2017 par Lien-pads

 

Les Forces de l'OTAN se sont retirées dans la nuit du Vendredi 26 Mai des parties des routes nationales du nord de la Grèce (Macédoine), qui ont été bloquées par les forces du KKE et du KNE.

 

De bonne heure, des dizaines de manifestants du KKE ont élevé une barricade sur la route de Egnatia, gênant le passage de véhicules militaires albanais, qui se rejoignaient, en traversant la Grèce, la Roumanie, où du 6 au 14 juin se déroulera un exercice de l'OTAN " NOBLE JUMP 2017 ". Les manifestants clamant des mots d'ordre contre l'OTAN et anti-impérialistes, ont permis à d'autres véhicules de passer, à l'exception des véhicules de l'OTAN qui ont été empêchés de transiter et qui se sont retirés après plusieurs  heures d'attente. 

Sotiris Zanapoulos, Député au Parlement du KKE, était aux côtés des manifestants.

 

 

 

 

Une lutte aux formes extrêmement multiples du mouvement contre la guerre impérialiste

Ce fut juste une action de masse contre l'OTAN et à l'engagement de la Grèce aux méfaits de cette organisation impérialiste, en dehors des dizaines qui ont été déclenchées par le mouvement ouvrier et anti-impérialiste. Cette action organisée d'une manière massive, avec de constantes mobilisation, dénonce l'OTAN, l'UE, le gouvernement SYRIZA-ANEL et les autres forces bourgeoises. Elle réclame le désengagement de la Grèce des interventions impérialistes et de la guerre.

Nous notons certaines mobilisations et événements :

1er Mai. Le front de classe des travailleurs (PAME) et les syndicats orientés sur une base de classe ont participé dans ses rangs et organisé des dizaines d'événements dont le mot d'ordre était "Avec les peuples pour un monde sans exploitation, sans guerres et réfugiés". Un important fait fut la participation des syndicats Turcs dans les mobilisations du PAME à Thraki et certaines îles de la mer Égée.

 

 

14 Mai. Des milliers de militants ont participé aux mobilisations du Comité International Grec de défense de la Paix (EEDYE) dans différentes villes dans tout notre pays, avec la "Marche Marathon" de Marathon à Athènes qui a revêtu une importance particulière à l'extérieur du siège du Ministère de la Défense.

 

 

21 Mai. Le mouvement anti-impérialiste contre la guerre à Thessalonique a lancé une manifestation de masse à l'extérieur du Centre local de commandement de l'OTAN.

 

 

24 et 25 Mai. Les forces de l'EEDYE ont participé à la conférence et à la manifestation du Conseil Mondial de la Paix (CMP) de Bruxelles.

 

 

27 Mai. Des milliers de travailleurs d'Athènes ont pris part au concert international du PAME qui a eu lieu   au théâtre de plein air de Pétra avec la participation d'artistes grecs et de la troupe turque Nazim Hikmet. Le slogan du concert était "Nous chantons et luttons pour un monde sans exploitation, sans guerres et réfugiés".

 

 

27 Mai. Une démonstration du comité local de la Paix de EEDYE a organisé une démonstration dans l'île de Samos en mer d'Égée avec la participation de militants Turcs du Comité de la Paix d'Izmir.

 

 

27 et 28 Mai. Le Comité local EEDYE, les syndicats et d'autres organisations de masse en Crète ont organisé des mobilisations de masse et une marche à la base de l'OTAN à Souda.

 

 

28 Mai. Le mouvement anti-impérialiste et contre la guerre a organisé dans la ville de Alexandropouli en Thrace une démonstration de masse contre l'exercice "NOBLE JUMP" en Roumanie et a dénoncé le gouvernement SYRIZA-ANEL qui permet l'utilisation du territoire grec pour le transit des troupes de l'OTAN qui participent à cet exercice militaire.

 

 

Le mouvement ouvrier anti guerre/impérialiste poursuit ses mobilisations et événements, y compris l'importante mobilisation de deux jours du PME à Thessalonique des 24 et 25 juin contre le centre de commandement de l'OTAN de la ville.

 

Le cadre des revendications qui sont projetées comprend :

 

  • Pas d'engagement aux plans impérialistes et aux guerres
  • Retour de l'étranger des forces militaires grecques.
  • Pas de modification des frontières et des traités qui les ont définies.
  • L'OTAN, hors des mers d'Égée, de Méditerranée et des Balkans.
  • Pas de dépenses pour les besoins de l'OTAN.
  • Désengagement de l'OTAN et de l'UE, les Grecs maîtres de leur patrie.

    

      Protestations dans les casernes

Une discussion a été ouverte dans les rangs des Forces armées et principalement parmi les conscrits qui font leur service national après une assistance fournie par le gouvernement grec à l'OTAN et au sujet de la participation des forces armées de notre pays à l'exercice de Roumanie "NOBLE JUMP". L'indignation et les protestations des conscrits ont été exprimées dans des déclarations publiques, par exemple, sur les Camps de l'Attique, Rhodes, Kastelorizo et Chypre.

 

Par exemple des soldats servant à Katelorizo ont protesté en publiant une lettre publique au sujet de la participation des Forces armées. Cette lettre note parmi d'autres faits la fourniture de territoires, de soldats et d'équipements pour l'exercice de l'OTAN "moyens qui minent en pratique les droits souverains des Grecs et du pays et intègrent les forces armées du pays dans les plans de guerre de l'OTAN aux dépens du peuple".

06.06.2017