Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le lien

Algérie, Parti Algérien pour la Démocratie et le Socialisme, Parti des communistes d'Algérie

Essais nucléaires de la Corée populaire: ce sont les puissances impérialistes qui portent entièrement la responsabilité des tensions et des risques de guerre

Publié le 4 Septembre 2017 par Lien-pads

Une fois de plus les puissances impérialistes laissent éclater leur colère contre la Corée populaire après l'essai nucléaire qu'elle vient d'effectuer dimanche 3 septembre.
Les Etats impérialistes occidentaux en particulier réagissent de façon hystérique. Ils poussent à la confrontation avec ce pays qu'elles rendent à coup de gros mensonges responsable des dangers de guerre. Tous les moyens de propagande et d'intoxication sont mis en route pour lancer des représailles contre la Corée populaire.


La région est un espace de rivalités et de confrontations où l'impérialisme américain a perdu la suprématie face à ses rivaux russes et chinois. La vérité est que la paix n'est pas menacée par ce petit pays mais par les puissances impérialistes et leurs alliés. Leurs médias  font le silence sur le fait que les USA en particulier menacent ce pays avec leur armada militaire et nucléaire qui patrouille loin de leurs frontières. Les USA de concert avec leur valet de la Corée du Sud organisent en permanence à proximité des côtes de la Corée du Nord des exercices militaires navals et aériens. Ces exercices font participer des dizaines de milliers d'hommes équipés des armes les plus sophistiquées, y compris d'armes nucléaires.


La région de l'Asie du nord-est est quadrillée par les navires et les avions US. Les missiles nucléaires installés dans les bases US sont pointés sur la Russie, la Chine et la Corée populaire. Les chiffres officiels indiquent que 193 000 soldats américains veillent dans le monde aux intérêts de la bourgeoisie impérialiste US. 39 000 d'entre eux sont installés au Japon et 24 000 autres en Corée du Sud. L'impérialisme américain exhibe sa machine apocalyptique pour terrifier les peuples de la région désirant échapper à sa mainmise et vivre en paix avec leurs voisins. Le but de la présence US agressive est aussi de tuer dans l'oeuf toute velléité de leurs Etats alliés qui voudraient se retirer de leurs alliances pour éviter d'attirer le feu sur leurs têtes.
Les troupes US sont prêtes à débarquer n'importe où à n'importe quel moment. Elles peuvent envahir la Corée du Nord et déclencher un conflit dévastateur.

L'histoire a montré que la Corée populaire n'a jamais été une menace pour aucun pays voisin. C'est l'impérialisme japonais qui l'a occupé jusqu'à sa défaite cuisante en 1945, chassé par l'insurrection populaire qui a beaucoup contribué à l'affaiblir durant la 2 ème guerre mondiale. C'est ensuite l'impérialisme US qui a pris la relève en l'envahissant et en renversant son régime démocratiquement élu. Pour briser la résistance populaire à son invasion, l'impérialisme US a déclenché une guerre atroce dans ce pays de 1950 à 1953. Elle a fait 3 millions de morts dont un million carbonisés par le napalm. Des villes ont été entièrement dévastées. N'était la dissuasion soviétique, les USA étaient à deux doigts d'utiliser la bombe atomique contre le peuple coréen comme ils l'avaient fait sans justification militaire aucune en réduisant en cendres les villes d'Hiroshima, de Nagasaky et leurs habitants. L'impérialisme US a ensuite installé une dictature militaire au sud de ce pays où la grève était punie de mort pour faire prospérer ses multinationales.
Des USA ou de la Corée du Nord, qui doit avoir peur de l'autre?

Il est normal que la Corée populaire martyrisée et soumise au blocus instauré par les Etats impérialistes depuis des décennies cherche à se protéger en se dotant de tous les moyens pour assurer sa sécurité.


Nous communistes, quoi que nous pensons des méthodes des dirigeants de la Corée populaire et de leurs arrières-pensées dans le cadre du dialogue secret qu'ils mènent avec les USA, nous considérons que :

- les responsables des menaces de guerre dans la région sont les puissances impérialistes, à leur tête les USA, qui se battent entre elles pour la domination des peuples; ce sont ces puissances et elles seules qui font courir au monde le risque sérieux d'une conflagration nucléaire mondiale;
-la Corée populaire a le droit de se protéger par tous les moyens qu'elle juge indispensables à sa protection et à la mise en échec des plans belliqueux et expansionnistes de l'impérialisme américain;
-il appartient au peuple coréen, à sa classe ouvrière de décider de son système; à ce titre nous soutenons sa résistance à l'impérialisme et son droit à édifier une société socialiste délivrée de toute exploitation et de toute oppression;
-nous condamnons toutes les sanctions et les mesures de rétorsion prises contre la Corée populaire, y compris celles décidées par le Conseil de l'ONU qui est devenu depuis la disparition de l'URSS un instrument de domination, de marchandage et de repartage du monde entre les 5 puissances impérialistes qui le forment; nous appelons les peuples à lutter pour l'annulation de ces sanctions qui provoquent des souffrances ignobles au peuple coréen qui n'a agressé personne;
-nous exigeons le démantèlement de toutes les bases militaires étrangères existantes dans le monde; l'élimination de toutes les armes nucléaires ainsi que de toutes les armes de destruction massive; nous rejetons les arguments qui, au nom de la non-prolifération des armes nucléaires, accordent aux actuelles puissances nucléaires le monopole de cette arme afin d'imposer leur diktat sur les peuples et de réduire au silence quiconque refuse de se soumettre à leur domination.

Communistes, épris de paix, nous appelons les travailleurs et les peuples à dénoncer les fauteurs de guerre, à s'opposer aux ingérences extérieures, à défendre le droit des peuples à choisir leur voie de développement pour en finir avec l'exploitation et l'oppression, à lutter pour la paix. Pour y arriver, nous sommes profondément convaincus que la lutte pour la paix ne peut réellement aboutir que si le régime capitaliste qui porte la guerre dans son ADN est renversé et remplacé par le socialisme. En socialisant la propriété des moyens de production, le régime socialiste donne une souveraineté réelle aux travailleurs. Devenus maîtres de leurs puissance productives, leurs intérêts ne sont pas de faire la guerre à autrui pour s'emparer de ses richesses mais de construire une société pacifique animée non par la recherche du profit mais par la satisfaction des besoins sociaux croissants des producteurs.


En cette année 2017, centième anniversaire de la Révolution d'Octobre, nous devons nous rappeler que c'est sous le pouvoir des Soviets que pour la première dans l'histoire un Etat de type nouveau promulgua le Décret sur la paix. La Russie enfin débarrassée du pouvoir des féodaux et de la bourgeoisie décida unilatéralement de mettre fin à la guerre contre l'Allemagne dans le cadre d'une paix sans indemnisations, ni annexions de territoires. Le pouvoir des soldats, ouvriers et paysans fit la démonstration que les peuples aspirant à vivre en paix pouvaient coexister dans un monde préalablement débarrassé du système capitaliste-impérialiste. L'Union soviétique mena de façon énergique une politique de cohabitation pacifique. Si malgré tous les compromis qu'elle rechercha elle ne put empêcher les guerres et si 27 millions de ses citoyens durent laisser leur vie pour que le nazisme, produit du capitalisme, fût terrassé, les responsabilités en incombèrent complètement aux puissances impérialistes incapables de vivre sans les rivalités économiques qui se transforment inévitablement en guerres pour le contrôle des sources de profits.

Comme en ont témoigné depuis la fin de la 2ème guerre mondiale, sans devoir remonter plus loin,  ses guerres coloniales, ses interventions sanglantes et barbares à Cuba, au Vietnam, au Cambodge, en Palestine, en Afghanistan et ces dernières années en Irak, en Libye, en Syrie, en Ukraine, au Yémen …


Parti Algérien pour la Démocratie et le Socialisme
4 septembre 2017