Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le lien

Algérie, Parti Algérien pour la Démocratie et le Socialisme, Parti des communistes d'Algérie

La bête immonde n'est pas encore morte. La lutte pour la terrasser définitivement exige de lui couper ses racines, les rapports de production fondés sur l'exploitation et l'oppression

Publié le 2 Septembre 2017 par Lien-pads

Dans notre pays, les bandes criminelles agissant sous le masque de l'Islam continuent à faire du mal malgré les reculs qu'elles ont enregistrés ces dernières années devant la fermeté de l'ANP et du soutien de notre peuple pour s'en débarrasser.
A Tiaret, le jeudi matin à 7 heures 45, un nouvel acte criminel a été commis contre le siège de la sûreté de wilaya par un "kamikaze" islamiste monté au maquis en 2011. Deux policiers qui se sont opposés avec courage pour l'abattre sont tombés malheureusement victimes de cet acte odieux. Le PADS déplore la mort de ces deux policiers et présente à leurs familles ses condoléances.

 


La matrice de la reproduction du fascisme obscurantiste est toujours fertile. Il est nourri par les classes exploiteuse et leurs alliés dans le pouvoir et les institutions étatiques dont la finalité est de protéger les intérêts d'une bourgeoisie effrayée par la montée de la prise de conscience populaire. La terreur persistante a pour fonction de paralyser la mobilisation populaire contre les plans capitalistes et impérialistes de paupérisation. Les bandes armées épaulent l'action légale des courants obscurantistes toujours présents sur la scène politique et en embuscade pour  revenir en force au moment opportun afin de terroriser encore plus violemment que dans  un passé récent notre peuple.

 

Le PADS appelle les travailleurs et les masses populaires à la vigilance et à la lutte pour dénoncer les manoeuvres conciliatrices au plan politique et idéologique  des gouvernants actuels et futurs. Par leur laxisme calculé et les persécutions qui bafouent la liberté de conscience, au nom du "respect des valeurs islamiques", les gouvernants contribuent à entretenir les manipulations réactionnaires de la religion.  Ces manipulations servent les intérêts d'une bourgeoisie aux abois en raison de la crise à l'échelle mondiale du système capitaliste. Les effets désastreux de cette crise sur notre pays sont accentués par les positions capitulardes et de soumission de nos gouvernants à l'impérialisme, portant atteinte à la souveraineté nationale et à l'indépendance de notre pays chèrement acquises par les sacrifices consentis par les classes populaires et notre peuple en général durant une guerre difficile contre un colonialisme féroce.

 


Le PADS appelle à la lutte et à l'organisation des masses populaires pour une rupture avec une politique étrangère qui encourage les Etats arabes réactionnaires, tels que l'Arabie Saoudite, le Qatar, etc. Liés aux impérialistes occidentaux ces Etats apportent un soutien, quand il n'en sont pas les organisateurs, aux groupes et bandes armés dits islamistes pour défaire les gouvernements arabes qui ne sont pas assez dociles à leurs yeux, comme en Syrie et en Irak, bien que ces pays soient dirigés par des régimes bourgeois dominés par la crainte envers les forces populaires les plus attachées à la défense de leur indépendance et des aspirations sociales des classes populaires.

Comme dans tous les pays capitalistes où les luttes de classe s'exacerbent, le fascisme sous toutes ces couleurs (hitlérien, mussolinien, ukrainien, estonien, polonais et autres) est un instrument de la bourgeoisie pour réprimer par la violence la plus extrême les masses populaires lorsque son régime est sérieusement menacé. Le fascisme obscurantiste sous couleur islamiste est lui aussi un produit des régimes féodalo-bourgeois d'exploitation qui l'attisent pour diviser les masses populaires, les tromper et manipuler les plus retardataires politiquement.

En ce 20 ème anniversaire des massacres commis les 28 et 29 août 1997 à Raïs, village de la Mitidja, situé non loin d'Alger, il nous est possible de puiser des leçons des exemples de résistance du peuple au fascisme obscurantiste. Les reportages du genre de celui que vient d'effectuer le journaliste Benfodil dans El-Watan rappellent d'une manière poignante la sauvagerie des bandes obscurantistes. Mais ces reportages s'abstiennent souvent, malgré leur richesse, de remonter jusqu'aux véritables causes du phénomène du terrorisme. Ils ne vont pas jusqu'à mettre à nu leurs liaisons étroites avec les intérêts de groupes bourgeois ou d'aventuriers en quête d'embourgeoisement désireux de s'emparer et jouir par tous les moyens, y compris par la plus grande violence, des richesses du pays. La spéculation immobilière qui règne à Raïs, l'accaparement de terres abandonnées par des paysans pauvres victimes du terrorisme par des rapaces affairistes, en sont des exemples éloquents.

Il est indispensable de lier notre lutte à celles des autres peuples confrontés à la même barbarie comme c'est le cas  de Deir Ez Zour en Syrie dont la population vient d'être à nouveau martyrisée. Un crime abominable a été perpétré par Daech. Pour se venger des défaites militaires que l'armée syrienne lui a infligées, cette horde montée de toutes pièces par l'impérialisme, les monarchies théocratiques et la Turquie vient de massacrer 1018 personnes.

 

Rédaction du Lien

1er septembre 2017