Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le lien

Algérie, Parti Algérien pour la Démocratie et le Socialisme, Parti des communistes d'Algérie

"Mafia politico-financière"? Un concept confusionniste qui innocente le capitalisme de la corruption et de ses injustices

Publié le 4 Septembre 2017 par Lien-pads

Nombreux sont les commentateurs qui ont cru qu'avec les gestes spectaculaires de Tebboune contre quelques symboles honnis de la nouvelle bourgeoisie la page de la domination de la "mafia politico-financière" allait être tournée. Ils y ont vu les préludes à une entreprise de "moralisation" qui allait enfin faire surgir le capitalisme "propre et honnête" tant espéré. Place à la dignité recouvrée!  Le "vrai" capitalisme, ce fruit de leur imagination fertile n'aurait bien entendu aucun lien avec la "mafia politico-financière" qui régente le pays.

Produite par une pensée confuse et ignorante de l'histoire réelle du capitalisme, cette expression idéologique est reprise en choeur par des rêveurs petits-bourgeois apeurés par une alternative socialiste et en même temps horrifiés par la laideur du capitalisme réel algérien suant la corruption "de tous ses pores" pour paraphraser Marx. Ces esprits brillants croient à la fable du capitalisme qui serait né du travail besogneux de petits groupes d'hommes entreprenants, respectant la "morale", les intérêts des autres, les lois et la liberté d'expression, payant jusqu'au dernier centime leurs impôts et leurs cotisation sociales. Et évidemment sans chercher à mettre l'Etat au service de leurs intérêts "exclusifs".


Ce concept trompeur a été homologué par les idéologues bourgeois rusés. C'est un de leurs instruments pour innocenter le capitalisme de ses tares et de ses contradictions insurmontables, de l'oppression des masses, de l'accaparement des biens de la nation, des inégalités croissantes qu'il engendre, de sa corruption et de ses scandales. Innocenter le capitalisme et en même temps réclamer les "réformes" qui renforcent dans les faits les "acquis" de la "mafia" en blanchissant ses biens "mal acquis", c'est une contradiction qui ne les gène pas. Un concept utile puisque ces mêmes idéologues et ceux qui avalent leurs sornettes ne songent pas du tout à la confiscation pure et simple des fortunes amassées par ces méthodes mafieuses. Ce serait une punition méritée et exemplaire pour que, si l'on suit leur logique, les exploiteurs de la classe ouvrière soient dorénavant conduits à ne faire des profits que "proprement et honnêtement". Inconvénient de ce châtiment : cela rappelle un peu le socialisme. Et il donnerait des idées aux travailleurs qui en voudraient plus, tentés qu'ils seraient de confisquer tous les grands moyens de production et de les administrer eux-mêmes en se passant des capitalistes fussent-ils des anges.

 

Rédaction du Lien