Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le lien

Algérie, Parti Algérien pour la Démocratie et le Socialisme, Parti des communistes d'Algérie

Parti communiste de Grèce : Déclaration sur les dangereux développements dans la Péninsule Coréenne

Publié le 14 Septembre 2017 par Lien-pads

 

 

Mardi 12 Septembre 2017

 

"Le KKE exprime son intense intérêt au sujet de la situation dangereuse dans la Péninsule Coréenne. Les développements reflètent la montée en flèche  de la compétition économique et militaire et des contradictions entre impérialistes dans l'Asie entière et dans la région du Pacifique entre les États des puissances capitalistes et les intérêts des affairistes, à un niveau régional et international. Ce n'est pas le résultat d'un choix de prétendus dirigeants "fous"  des USA et de la Corée du Nord, comme cela est délibérément nourri par les mass média dans le but de cacher les causes réelles de la confrontation.

Ces antagonismes entre les USA, le Japon, la Chine, la Russie etc... sont en particulier liés au nouveau partage des marchés, à l'exploitation des ressources énergétiques qui sont à trouver dans les régions telle que la Péninsule Coréenne, le Sud et l'Est de la mer de Chine, l'Arctique et ailleurs. Tout ceci aboutit à l'intensification constante de la dangereuse course aux armements et même la possibilité d'un conflit militaire. Les USA pavent aussi le chemin pour accroître les ventes des armements modernes au Japon et la Corée du Sud, pendant qu'ils maintiennent de puissantes forces militaires (28 000 troupes) et des matériels dans leurs bases en Corée du Sud. Il y a constamment des importants exercices militaires avec des scénarios provocateurs pour l'invasion de la Corée du Nord.

Ce n'est pas un accident si depuis le premier moment, la nouvelle Administration US de Trump, ensemble avec le but d'une renégociation des accords économiques sur une large échelle, comme l'Accord du Partenariat Trans-Pacific (APTP) a dirigé son attention sur cette région spécifique, qui est le bas-entre de la Chine et de la Russie et qui est considéré par la Chine être une région vitale pour ses intérêts, aussi bien que d'autres régions d'Asie qui sont sur la "route de la soie". Tout ce qui précède, ensemble avec les larges déficits commerciaux en relation avec la Chine, influencent la formation d'une ligne politique agressive afin de défendre les intérêts des monopoles des États-Unis.

Les États Unis sont dans une position dominante parmi les États capitalistes avec un arsenal nucléaire qui est déjà employé, alors qu'il est caractéristique que très récemment les États Unis, la Grande-Bretagne et la France se sont eux-mêmes absentés aux négociations pour la signature d'un traité pour interdire les armes nucléaires, avec l'excuse que celui-ci n'est pas compatible avec les réalités de la sécurité internationale et  l'environnement. En même temps,  l'OTAN parle ouvertement à ses sommets sur la possibilité d'utiliser les armes nucléaires. En conséquence, les plaintes des  USA au sujet  du programme nucléaire de la Corée du Nord sont énormément hypocrites et servent comme un alibi, du moment que les USA et d'autres Etats capitalistes, comme la Grande-Bretagne, la France, le Pakistan, l'Inde etc.. possède des armes nucléaires.

Les USA invoquent la menace nucléaire de la Corée du Nord et de l'Iran afin d'installer son dénommé "bouclier anti-missile" ) à la fois dans le Pacifique et en Europe , tandis que en collaboration avec l'UE ils poursuivent le chemin du renversement ou du soutien des gouvernements dans la ligne de leurs propres intérêts et ils imposent des sanctions qui visent les peuples. De plus, ils renforcent une fois de plus leur présence militaire en Afghanistan, avec leur attention tournée vers la Chine et aussi la Russie. C'est aussi la même vérité au sujet de  la concentration  des troupes de l'OTAN  dans la Baltique.

Pour sa part, la Russie prend position contre ces plans, qui objectivement servent le but de gêner une réponse possible de la Russie, à l'instant où l'Alliance  des USA et  de l'OTAN tente une "première frappe nucléaire".

Les USA utilisent  la position de la Corée du Nord pour développer leur propre programme nucléaire, pour promouvoir plus généralement leurs intérêts géostratégiques dans la région . Néanmoins, le crime brutal commis il y a 72 ans par les États Unis , avec la destruction de Hiroshima et Nagasaki, aussi bien les conséquences à long terme de ce crime, démontre que la solution n'est pas à trouver dans le développement des armes nucléaires. Ce n'est pas un accident si le premier État des ouvriers dans le monde, l'URSS a abandonné la première frappe nucléaire et a joué un rôle dirigeant pour un monde sans armes nucléaires.

L'exacerbation de la situation dans la Péninsule Coréenne ne changera pas ni ne réduira pas la tension en Méditerranée orientale et au Moyen Orient. Ce n'est pas seulement à cause des conséquences d'un possible clash militaire, avec l'utilisation des armes nucléaires sera cependant global, mais à cause d'une analyse finale nous parlons au sujet d'un fragile "rapport" entre impérialistes et d'un "jeu de dominos"  géopolitique qui se déroule au niveau international , de la Baltique, à la Mer noire, et la Méditerranée orientale à l'Afrique, l'Asie et le Pacifique.

Ce n'est pas la première fois que les USA ont ciblé cette région. Ils ont joué un rôle dirigeant dans la guerre de Corée de 1950 à 1953, qui a eu  pour résultat un million de morts et le démembrement du pays. En aucun cas, il ne devrait être oublié que la Grèce a envoyé des troupes pour participer à l'intervention militaire impérialiste en Corée, avec 180 Grecs qui ont été tués et 600 blessés. Ce fut le choix de la classe bourgeoise et de ses représentants.

Le Gouvernement Grec avec le soutien de l'opposition officielle et des autres partis bourgeois, prend d'énormes responsabilités, quand il  participe et donne son accord aux dangereux plans et décisions de l'OTAN, quand il sert les intérêts de la classe bourgeoise locale, comme tous les gouvernements bourgeois l'ont fait jusqu'à ce jour. Il accentue le rôle de la Grèce dans le cadre de l'Alliance, au nom du "renforcement géostratégique" du pays. Juste récemment, il a approuvé l'extension de la base de Souda et des autres bases et infrastructures pour les opérations des USA, de l'OTAN et de l'UE. Il continue à faire contribuer la Grèce au budget énorme de l'OTAN et il intègre les forces armées encore plus profondément dans les plans impérialistes, en intensifiant la compétition avec la Turquie.

Différents mass media, aussi bien que des politiciens, utilisent la situation autour de la question nucléaire liée à la Corée du nord, non seulement pour calomnier la lutte des peuples pour un monde sans exploitation de l'homme par l'homme, mais aussi dans le but de préparer le terrain afin que notre peuple accepte une intervention militaire des USA et de l'OTAN dans le Nord de la Corée, sous les prétextes de "restauration de la démocratie" et d'avoir "affaire avec les armes de destruction massive", qui sont aussi utilisés dans d'autres interventions impérialistes, telle que celle de l'Irak. Le KKE soutient la position qu'il appartient exclusivement au peuple de chaque pays de décider sur cette question du régime économique, social et politique qu'il veut avoir, et aussi si il veut veut le changer, à travers sa propre organisation et lutte.

Les développements imposent la vigilance, l'intensification de la solidarité internationaliste et le renforcement de la lutte contre les interventions impérialistes et les guerres, contre les armes nucléaires. Cette lutte est intégralement liée à la lutte pour le pain et les salaires, contre le capital et son gouvernement quel que soit la nuance du gouvernement qui est en place. Elle est liée à la lutte contre les unions impérialistes, l'OTAN, l'UE et également  contre d'autres en Asie et ailleurs, contre le système d'exploitation capitaliste et le pouvoir du capital, qui, comme l'histoire l'a montré, n'hésite pas à commettre toutes sortes de crimes contre les peuples afin de dépasser les contradictions aiguës et les problèmes majeures, dans le but d'accomplir ses objectifs et de sauvegarder sa domination."

Le Bureau de presse du CC du KKE

 

(Traduction de la déclaration version anglaise par la rédaction du Lien)