Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le lien

Algérie, Parti Algérien pour la Démocratie et le Socialisme, Parti des communistes d'Algérie

Le Comité turc pour la Paix appelle le gouvernement de l'AKP à arrêter son aventurisme en Irak et en Syrie

Publié le 2 Octobre 2017 par Lien-pads

Mercredi 26 Septembre 2017


Le Comité de la Paix a publié une déclaration le 25 septembre à la suite de l'extension par le Parlement de Turquie du mandat d'employer des troupes à l'extérieur en Syrie et en Irak en réponse à l'activité  du dirigeant kurde-Irakien Masoud Barzani  pour la mise en marche d'un référendum qui crée la pagaille politique dans la région. Il appelle le gouvernement du Parti de la Justice et du Développement à mettre fin à ses menaces politiques et militaires et à retirer les troupes turques de la région.

Approuvé le 23 Septembre, ce mandat est soutenu par le Parti de la Justice et du Développement, par le mouvement fasciste nationaliste du Part (MHP) et les parlementaires de l'opposition principale, le Parti du Peuple Républicain (CHP), alors que le Parti  du Peuple Démocratique pro-Kurde (HDP) a voté contre la loi.

Le référendum a accélérer la décision du gouvernement turc d'envoyer des troupes à l'étranger

Répondant à la récente motion des principaux partis politiques, le Comité Turc de la Paix a publié une déclaration intitulée " Mettre fin à l'aventurisme" pour dénoncer le gouvernement de l'AKP qui exprime des menaces militaires dans la région. "Le référendum tenu dans la région autonome Kurde d'Irak , à côté des récents développements en Syrie font le jeu du gouvernement turc qui attend une opportunité pour envoyer des troupes à l'extérieur" note la déclaration.

Le Comité de la Paix a noté que le Président Recep Tayyip Erdogan et son allié, le dirigeant du Parti fasciste MHP considèrent "la guerre" comme un moyen de sauvegarde personnel au milieu de l'actuelle crise politique en Turquie..

"Le référendum mène  la région irakienne autonome kurde  à l'indépendance dans les mains du peuple de la région à la suite d'un vote. Cependant, les conditions politiques dans lesquelles ce référendum s'est tenu ne fournissent aucune possibilité d'une émancipation des travailleurs et des citoyens  pauvres"  dit la déclaration du Comité de la Paix.

Notant que seul Israël semble soutenir le déroulement du référendum, la déclaration va jusqu'à dire que "ce vote conduira à de nouveaux conflits qui augmenteront   le niveau  de la  tension dans la région, qui seront à l'origine  des tendances réactionnaires et qui obligeront les pauvres de la région à s'affronter les uns contre les autres."

La déclaration du Comité de la Paix soutient que le pas   de l'Irak Kurde pour "l'indépendance" n'aboutira pas en réalité à l'indépendance, en ajoutant qu'un Masoud Barzani qui mène une politique identitaire réactionnaire deviendra seulement un collaborateur plus fort de l'impérialisme dans la région.

LES RELATIONS AKP-BARZANI, UNE HYPOCRISIE SOUS LE CAPITALISME

Qualifiant  la tenue du référendum de Barzani comme un mouvement illégitime, le Comité de la Paix de Turquie a aussi mis l'accent sur les relations de Barzani et du gouvernement de l'AKP. "Le gouvernement a considéré Barzani comme son allié et a engagé des investissements dans la région sous son règne" dit la déclaration, en montrant comment les relations internationales sont modelées hypocritement sous le capitalisme.

La déclaration du Comité de la Paix prend aussi note de l'identité kurde en Syrie. "Le soutien US à la politique de l'identité kurde en Syrie et la collaboration politique et militaire de cette identité avec les Etats Unis sont devenus un élément qui permet à l'impérialisme US et européen de maintenir une prise malgré les problèmes auxquels ils font face dans la région".

LE COMITÉ POUR LA PAIX TURC: STOP AUX  MENACES, RETRAIT DES TROUPES TURQUES

La déclaration soutient que malgré la difficulté d'une apparence extrême pour le gouvernement syrien de revenir à un environnement politique dans le pays d'avant 2011, il est très vraisemblable que le Président Syrien Bachar al-Assad restera au pouvoir et qu'il consolidera sa force dans une large partie de la Syrie. Le Comité de la Paix note que le gouvernement de l'AKP, qui a soutenu les gangs islamistes et qui a ainsi joué un rôle majeur dans le conflit syrien gênera seulement  le processus de paix si il envoie des troupes à Idlib.

" L'AKP tentera de continuer son règne en utilisant sa démagogie nationaliste et militariste et avec de possibles interventions en Irak et Syrie."  poursuite le comité de la paix de Turquie en concluant que la Turquie devrait immédiatement stopper les menaces politiques et militaires  dans son voisinage et retirer les troupes armées turques stationnées à l'étranger, particulièrement en Irak et en Syrie.

(Source: Sol International - traduction de l'anglais par la rédaction du Lien)