Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le lien

Algérie, Parti Algérien pour la Démocratie et le Socialisme, Parti des communistes d'Algérie

15 années d'intervention impérialiste en Yougoslavie: Démonstrations populaires en Grèce contre les internetions impérialistes

Publié le 2 Avril 2014 par Lien-pads in 9- INTERNATIONAL - Europe

          15 années d'intervention impérialiste en Yougoslavie 

  

THESSALONIKH_GIA-GIOYGKOSLABIA_POREIA_21.jpg

 

Un grand rassemblement, qui a pris la forme d'une démonstration militante contre les interventions impérialistes, s'est déroulée le 28 mars 2014 à l'entrée du port de Thessalonique. A l'occasion de la quinzième année après l'intervention en Yougoslavie  et de l'UE, des USA et de l'OTAN et le massacre de son peuple, ce rassemblement était l'oeuvre de l'organisation du centre de la Macédoine du parti communiste de Grèce. A cette occasion le camarade Dimitris Koutsoumpas, Secrétaire général du comité central de KKE, a pris la parole.

 

La place face à la porte centrale du port de Thessalonique était inondée de dizaines de milliers de personnes. En 1998, ce port a servi de base à l'OTAN pour le massacre des Yougoslaves alors que des milliers de soldats et d'équipements militaires étaient transportés par bateau  à Thessalonique et ensuite par la  voie routière  vers le Kosovo.

 

Dimitris Koutsoumpas a rappelé dans le détail les événements en Yougoslavie , l'intervention impérialiste, l'attitude des partis politiques à cette période  et a souligné que l'intervention en Yougoslavie avait montré que l'OTAN et l'UE sont des organisations impérialistes qui ont été construites dans le but de servir les intérêts des monopoles, du capital et en définitive non pas dans les intérêts de la classe ouvrière et des couches populaires. Une chose que seul  le KKE a souligné clairement. 

 

Il a appelé les ouvriers à voter aux prochaine élections en jugeant l'attitude de chaque parti sur la base des questions stratégiques  qui déterminent le cours du pays et la vie des ouvriers. 

 

Il a noté que la Nouvelle Démocratie et SYRIZA  sont en compétition pour servir plus efficacement le redressement capitaliste. Tous deux parlent de sauvegarder le maintien de la Grèce dans la zone euro et l'UE, l'un vêtu du manteau de Président de l'UE  et l'autre de candidat pour la présidence de la Commission  Européenne.

 

Il a souligné que les revendications pour un gouvernement qui servira le peuple sans le renversement du pouvoir des monopoles constitue une tromperie. 

 

La question est d'organiser dans tous les lieux notre propre opposition des militants ouvriers-populaires contre les patrons et le capital, contre leurs gouvernements et leur pouvoir dans son ensemble, contre l'UE. C'est le seul moyen pour arrêter l'attaque contre le peuple et pour paver le chemin afin que les populations prennent en leurs mains le pouvoir.