Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le lien

Algérie, Parti Algérien pour la Démocratie et le Socialisme, Parti des communistes d'Algérie

A la veille des élections en Grèce, le PADS apporte son soutien total au combat du Parti communiste de Grèce

Publié le 20 Janvier 2015 par Lien-pads

 

Ci-dessous, nous publions le message adressé par le Parti Algérien pour la Démocratie et le Socialisme au Parti communiste de Grèce (KKE), à la veille des élections dans ce pays: 

 

Chers camarades du KKE,

 

Les communistes algériens expriment leur soutien total au combat politique et idéologique que vous menez avec fermeté sur les bases du marxisme-léninisme au cours de votre campagne électorale. Vous animez de front et de façon intransigeante une bataille contre les deux facettes de la politique de la bourgeoise monopoliste grecque et de ses alliés impérialistes internationaux. Pour sauvegarder son régime face à la crise profonde qui le mine, perpétuer l'exploitation de la classe ouvrière et des couches populaires, continuer à réaliser de hauts taux de profit, la bourgeoisie grecque a arrêté deux méthodes. C’est soit la poursuite de l'application stricte des mesures antipopulaires dictées par l’Union européenne en faveur du Capital, soit la renégociation des délais de remboursement de la dette  sans toucher aux bases du capitalisme. La comédie électorale se joue à travers le soi-disant antagonisme irréductible entre les représentants traditionnels de la bourgeoisie incarnée par "Nouvelle démocratie" et SYRIZA, nouvelle roue de secours sociale-démocrate des classes exploiteuses chargée de tromper les travailleurs et le peuple grec en accord avec certaines fractions du capital interne et externe. Nous savons que SYRIZA ment de façon éhontée aux travailleurs. SYRIZA ne peut défendre les intérêts des travailleurs alors qu’elle vante les soi-disant bienfaits de la politique économique des USA, du "new deal" et d'Obama; qu’elle recherche l'appui de la bourgeoisie financière internationale, qu’elle annonce que la Grèce ne rompra pas ses liens avec l'OTAN et l'Union européenne, ce bloc impérialiste irréformable qui dénie aux peuples le droit de choisir leur voie de développement, allume depuis sa création des foyers de guerres en Europe, en Ukraine, dans les pays arabes; que certains de ses dirigeants présentent le "modèle politique" d'Erdogan comme le modèle démocratique adapté au prétendu "printemps arabe".

 

La bataille que vous menez pour éventer les mensonges de SYRIZA et accroître le poids et l'influence de votre parti au sein de la classe ouvrière et des autres couches populaires est d'une portée internationale. C'est la lutte entre deux voies inconciliables, la voie opportuniste qui prolonge indéfiniment l’existence du capitalisme et les souffrances des travailleurs et la voie révolutionnaire. C'est la lutte entre la voie du replâtrage du capitalisme par une tromperie raffinée des travailleurs et celle de la rupture avec ce régime, source d'inégalités insurmontables et de guerres de plus en plus effroyables.

 

Cette bataille a des répercussions en Algérie où les admirateurs de SYRIZA ont initié un appel à soutenir sa campagne électorale. Ils présentent ses succès électoraux comme la preuve que c'est le modèle à suivre afin de construire un "vaste rassemblement de gauche". Leur point commun est la négation de la nécessité du parti d'avant-garde de la classe ouvrière alliée aux couches populaires laborieuses, du parti organisé sur la base du centralisme démocratique, avec pour objectif d'amener la classe ouvrière à une conscience idéologique élevée pour qu'elle accomplisse sa mission historique du renversement du capitalisme et de l'instauration d'une société socialiste fondée sur la propriété sociale des moyens de production et la planification. 

 

 

Chers camarades, nous espérons que votre parti réussira à éclairer un nombre croissant de travailleurs, qu'il enregistrera de nouvelles victoires électorales ce 25 janvier. Quels que soit le résultat que votre parti obtiendra, nous sommes persuadés qu’il demeurera le socle solide sur lequel la classe ouvrière pourra compter dans ses lutte pour défendre ses aspirations sociales et politiques jusqu'à la victoire sur le capitalisme. Dans tous les cas vos luttes contribuent à stimuler la bataille internationale contre les différentes faces de l'opportunisme, à éduquer les ouvriers les plus conscients pour déjouer les ruses politiques de la bourgeoisie et de ses serviteurs.

 

Longue vie au KKE!

 

Honneur et gloire à la classe ouvrière combattante grecque!

 

Vive l'internationalisme prolétarien!