Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le lien

Algérie, Parti Algérien pour la Démocratie et le Socialisme, Parti des communistes d'Algérie

Actions des travailleurs de Belgique: " Non à plus de sacrifices, il est temps de résister!"

Publié le 16 Novembre 2012 par Lien-pads in 9- INTERNATIONAL - Europe

 Le site internat du Parti des Travailleurs de Belgique (PTB) a publié l'article suivant :

 

Dimanche 11 novembre 2012, 25 000 personnes ont pris place dans les rues de la ville de Genk (Belgique) pour protester contre la fermeture de l'usine Ford, qui supprimera 10 000 emplois. Mercredi 14 novembre, journée européenne d'action et de solidarité, de nombreuses actions syndicales dans tout le pays ont contribué à maintenir l'esprit de résistance contre la fermeture d'entreprises et les mesures d'austérité.

 

Partout en Belgique, les trains ont été largement paralysés. A Bruxelles, il y a eu un piquet animé devant l'usine de fabrication de cars Audi. Une manifestation s'est déroulée devant l'ambassade d'Allemagne et  plusieurs participants de pays du Sud de l'Europe se tenaient en queue de la manifestation de 2000 travailleurs devant l'immeuble de la Commission Européenne. Dans le Sud du pays, plusieurs usines, pour la plupart des industries métallurgiques, se sont mises en grève (Duferco, Caterpillar, Soana,...). Dans les villes de La Louvière, Charleroi et Liège, des milliers de travailleurs ont rejoint les rassemblements organisés par les syndicats. De nombreux travailleurs des services publics et des administrations locales ont été particulièrement mobilisés. Dans le nord du Pays, les syndicats ont organisé des actions informatives à l'intérieur des usines et des bureaux, avec distributions de prospectus et tenue de réunions.

 

Depuis plusieurs semaines, le Parti des Travailleurs de Belgique (PTB) a écrit des articles et distribué des prospectus pour encourager les syndicats et les travailleurs à rejoindre activement cette journée Européenne marquée par un large mouvement de grèves et d'autres actions, dont l'orientation politique est expliquée comme suit par le Président du PTB Peter Martens: " Nous faisons face à une crise financière qui a contaminé les Etats eux-mêmes et avec une crise économique qui détruit les emplois. Le système qui place le profit avant le peuple a atteint ses limites. Dans l'attente de le sauver, partout en Europe les mêmes recettes sont imposées. Le gouvernement Belge veut imposer les simples gens avec une augmentation de la TVA, alors qu'il offre une amnistie fiscale aux riches. Il a pour objectif de geler les salaires, mais il permet l'augmentation des paiements de dividendes aux actionnaires. Il demeure passive devant les pertes d'emplois chez Ford, Duferco, Phlipps et Arcelor-Mitall, et il diminue systématiquement les emplois dans les services publics. Et par dessus tout, le gouvernement a diminué les prestations aux sans-emploi de 12 à 44%."

 

Le PTB déclare que " nous sommes confrontés à un choix de société, qui nous laisse une seule option, celle de la résistance, avec les revendications suivantes :

 

* Nous sommes opposés à toute nouvelle imposition, telle que l'augmentation de la TVA, qui affecte les simples gens. Nous voulons une imposition des fortunes des millionnaires, qui atteindraient 8 milliards d'euros par an.

 

* Nous sommes contre toute attaque des salaires, fut-elle directe ou indirecte, et nous sommes opposés à toute réforme de l'ajustement automatique des salaires en fonction du coût de la vie.

 

* Nous demandons de mettre un terme aux pertes d'emploi dans les services publics. Au lieu d'accorder des avantages fiscaux aux sociétés transnationales, nous avons besoin d'une loi qui leur rende plus difficile les licenciements."

 

Selon le PTB, ce n'est que par le combat militant pour de telles revendications concrétes, côte à côte avec les syndicats, que les travailleurs pourront renverser la tendance à la dégradation de leurs conditions économiques et sociales causée par le capitalisme, et ainsi commencer à s'orienter vers un modèle alternatif de société, le socialisme. 

 

 

(La traduction de cet article publié en langue Anglaise a été effectuée par la rédaction du Lien)