Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le lien

Algérie, Parti Algérien pour la Démocratie et le Socialisme, Parti des communistes d'Algérie

Après l'attentat criminel de Cherchell, déclaration du PADS

Publié le 1 Septembre 2011 par lien-pads in 4- ALGERIE - Régions

 L'attentat criminel de Cherchell: un acte exécuté par les terroristes islamistes mais commandité par les Etats impérialistes

 

 

L'attentat sanglant perpétré la veille du 27 ème jour du ramadhan contre le mess de l'Académie interarmes de Cherchell  s'inscrit dans une montée dangereuse des actions criminelles des terroristes islamistes dans de nombreuses localités du pays. Ce crime s'est soldé par la mort de 18 officiers et par de nombreux blessés, parmi lesquels figurent des officiers de différentes nationalités africaines en stage de perfectionnement.

 

Formellement signée par l'AQMI pour "punir" l'Algérie pour son refus de se placer du côté des fantoches libyens de Benghazi, cette action criminelle est indissociable du contexte créé par l'agression de l'OTAN contre la Libye. Les vrais commanditaires de cette action terroriste sont les Etats impérialistes. Leur message est clair derrière leur double langage: ils veulent obtenir la reddition absolue du régime pour mettre la main sur les richesses pétrolières de l'Algérie et transformer l'Algérie en place forte de l'OTAN. Les exécutants islamistes des volontés des Etats impérialistes se sont attaqués à un symbole de la coopération militaire africaine pratiquée par l'Algérie depuis des décennies pour contrecarrer l'influence des anciens Etats colonisateurs.

 

Les Etats impérialistes ont conclu une alliance organique avec les islamistes de tous les pays sous la conduite active de l'Arabie saoudite dans le but de renverser par la force les régimes arabes qui refusent de se soumettre à leur diktat, faire pression sur ceux qui ne font pas preuve d'une docilité totale, comme c'est le cas pour l'Algérie, pour qu'ils choisissent entre se plier de bon gré à leur diktat ou se faire inscrire sur la liste des régimes à abattre.  En s'appuyant sur les courants intégristes fascistes qui instrumentalisent l'Islam, les Etats impérialistes cherchent surtout à liquider par la violence les forces progressistes et antiimpérialistes arabes, ou au minimum à les empêcher de jouer un rôle dirigeant dans les luttes populaires contre les tyrans et les régimes à leur solde, dans l'orientation des mouvements de masse vers l'instauration de régimes mettant en oeuvre des politiques de développement indépendant et de progrès social.

 

Favorisée par la politique de réconciliation du pouvoir algérien avec les islamistes, l'alliance impérialo-islamiste a encouragé les différentes tendances islamistes à engager ces derniers mois une offensive politique, idéologique et armée concertée sur tous les plans en Algérie. Une grande impulsion a été donnée à l'action souterraine mais multiforme pour remettre à l'ordre du jour l'instauration d'un Etat théocratique rétrograde ultra-libéral et inféodé à l'impérialisme, un Etat anti-ouvrier sur le plan des orientations économiques et sociales et pratiquant une politique de terreur contre les forces démocratiques et progressistes, .

 

Les communistes algériens appellent les progressistes et tous les patriotes soucieux de défendre la souveraineté de leur pays à mener des actions politiques les plus fermes pour dévoiler et déjouer les plans des rapaces impérialistes et de leurs alliés internes, qu'ils soient dans le pouvoir ou dans l'opposition politique et armée et quelle que soit leur référence idéologique.


Ils dénoncent les multiples accords passés depuis plus de 15 ans entre l'Algérie et l'OTAN. Ils exigent que l'Algérie rompe tout lien établi avec l'OTAN sous quelque motif que ce soit. Maintenir ces liens ("partenariat", exercices militaires communs, etc.) équivaut à cautionner son intervention armée en LIbye, à encourager les Etats impérialistes dans leurs actions subversives de domination dans les pays arabes et en Afrique.

 

Le peuple algérien ne peut oublier que les Etats impérialistes avaient soutenu les forces intégristes dans leur tentative de mettre en place un régime islamiste. Les islamistes algériens formés en Afghanistan par les instructeurs pakistanais et américains durant leur guerre contre le régime progressiste de ce pays ont massacré des dizaines de milliers de citoyens algériens. Le peuple algérien n'a pas eu besoin de l'"assistance" de ces Etats pour les mettre en échec. 

 

Le peuple algérien n'oublie pas non plus que l'OTAN avait mis ses arsenaux, ses bombardiers, ses hélicoptères et son napalm à la disposition totale de l'armée colonialiste française pour tenter d'écraser sa lutte pour l'indépendance.

 

31 août 2001

PADS