Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le lien

Algérie, Parti Algérien pour la Démocratie et le Socialisme, Parti des communistes d'Algérie

Au Parlement européen, les représentants du Parti communiste de Grèce exigent la libération des militants colombiens de la "Marche Patriotique"

Publié le 12 Février 2014 par Lien-pads in 8- INTERNATIONAL - Amériques

 Le 31 janvier 2014, dans une intervention auprès du Haut représentant de la Politique étrangère de l'UE, le Membre au Parlement Européen du Parti communiste de Grèce, Charalamp Angourakis a dénoncé le gouvernement colombien pour son intensification de la répression du mouvement populaire et a appelé à la libération immédiate des dirigeants du mouvement "Marche Patriotique". Dans son intervention il a souligné ce qui suit: 

 

" La délégation du Parti communiste de Grèce (KKE) au Parlement Européen dénonce  l'arrestation et l'emprisonnement par le gouvernement colombien, sur la base d' accusations mensongères, des militants-membres du mouvement "Marche Patriotique" (MP) Huber BALLESTEROS et Francis Javier TOLOSA, la tentative sauvage d'intensifier la violence d'Etat en progression  contre le peuple de Colombie. Parmi les condamnés le 22 janvier 2014, il y a des représentants du mouvement "Marche Patriotique" du Parti communiste de Colombie. Plus de 29 membres et cadres de "MP" ont été assassinés au cours des deux dernières années pour leur position politique et leur action au côté de la classe ouvrière, des paysans pauvres et des étudiants. Quotidiennement, les assauts, les menaces et les provocations contre les combattants du mouvement ouvrier et populaire, s'intensifient. Les récentes révélations des attaques meurtrières des Etats Unis et de la C.I.A en Colombie rappellent à la mémoire populaire  les pogromes de la classe au pouvoir de Colombie et des impérialistes U.S contre l'Unité Patriotique des années 70 et 80, qui ont coûté la vie à des dizaines de milliers de militants communistes et populaires. Les responsabilités du président Juan Manuel Santos  et du gouvernement colombien sont énormes.  Également grandes sont les responsabilités de l'Union Européenne devant la montée en flèche des attaques meurtrières des mécanismes répressifs contre les militants populaires en Colombie qui se développent violemment après l'adoption du nouvel Accord  UE-Colombie. 

 

La délégation du Parti communiste de Grèce (KKE) au  Parlement Européen exprime son soutien à l'héroïque lutte du mouvement "Marche Patriotique" et au peuple combattant de Colombie et appelle à une libération immédiate des membres du mouvement "Marche Patriotique" (MP), Huber BALLESTEROS et Francisco Javier TOLOSA  et également de tous les prisonniers politiques. 

 

Est-ce que le Représentant de la Politique étrangère de l'UE et le Vice-président de la commission condamnent l'intensification de la répression d'Etat et la violation des libertés du peuple en Colombie?

 

Est-ce qu'ils sont d'accord avec les revendications du mouvement ouvrier et populaire pour la libération de H. BALLESTEROS  et F.J. TOLOSA et également de tous les prisonniers politiques ?"