Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le lien

Algérie, Parti Algérien pour la Démocratie et le Socialisme, Parti des communistes d'Algérie

Déclaration des Partis communistes et ouvriers des pays des Balkans

Publié le 30 Janvier 2013 par Lien-pads in 12- RENCONTRES DES PARTIS COMMUNISTES ET OUVRIERS

Nous publions ci-dessous une déclaration des Partis communistes et ouvriers des pays Balkaniques adoptée au cours de leur rencontre tenue à Thessalonique (Grèce), le 26 janvier 2013:

 

Le 26 janvier 2013 à Thessalonique, à l'initiative de KKE, une rencontre s'est tenue  avec  la participation de 10 partis communistes et ouvriers de 7 pays: Albanie, Bulgarie, Croatie, Parti communiste de Macédoine (FYROM), Grèce, Serbie et Turquie.

 

La rencontre a contribué à l'échange des points de vue à propos  de la situation qui s'est créée dans les Balkans et l'Est Méditerranéen, dans les conditions de la crise économique internationale capitaliste, de l'intensification de l'agressivité impérialiste contre la Syrie et l'accentuation des contradictions entre impérialistes.

 

La crise capitaliste aggrave l'ensemble des problèmes des peuples, elle  répand la pauvreté, augmente le chômage, la relative et absolue pauvreté des sans-ressources qui couvre un large pourcentage de la population des pays des Balkans. Les Partis communistes et ouvriers des Balkans affirment que la réelle cause de la crise est l'accentuation de la contradiction fondamentale du capitalisme, la contradiction entre le caractère social de la production et l'appropriation capitaliste de ses résultats. 

 

De plus, la crise globale capitaliste accentue  la compétition entre  les puissances capitalistes, entre  les monopoles, pour le contrôle des matières premières, les voies de leur acheminement, le partage des marchés. C' est également  apparent dans notre région, où l'OTAN prépare l'intervention militaire contre la Syrie.

 

 A chaque occasion les impérialistes utilisent divers prétextes afin de de gagner le soutien des peuples ou au moins leur tolérance pour la conduite des guerres impérialistes. Dans ces conditions, nous voyons les classes bourgeoises et leurs représentants politiques dans les Balkans participer activement  à ces plans.  Ils  cherchent à augmenter leur rôle dans le cadre du système impérialiste en vue de gagner  de cette manière  une part du butin impérialiste. IIs  ont recours au nationalisme et à  l'irrédentisme.

 

Dans ces conditions, nous voyons  les Partis communistes et ouvriers des Balkans saluer les luttes anti-impérialistes qui ont lieu en Grèce, en Turquie et ailleurs, pour la défense du travail, des droits et des acquis des peuples, contre le nationalisme et le racisme, pour les droits des émigrés, contre la guerre impérialiste. Dans toutes ces luttes, les partis communistes et ouvriers sont appelés à se placer à leur tête dans le but  de les organiser, de défendre les droits de la classe ouvrière et des peuples, de renforcer la lutte contre l'impérialisme et ses unions, en clarifiant que la crise dévoile maintenant les limites historiques de ce système,  la nécessité et l'actualité du socialisme  qui se place  au premier plan plus clairement qu'auparavant. 

 

Dans cette rencontre, le désir commun fut exprimé pour le renforcement  et la multiplication de nos activités communes, la coordination de nos partis , et également une promotion plus large des activités anti-impérialistes, dans la direction suivante:

 

* La solidarité avec les luttes orientées sur une base de classe, le développement de la lutte pour les droits des ouvriers, de la jeunesse, des femmes,  droits qui volent en éclats dans les Balkans. 

 

* Le renforcement et l'élargissement des partisans du mouvement de la paix dans les Balkans, anti-OTAN, anti-impérialiste: contre le dénommé  bouclier anti-missile, les bases et les troupes étrangères, contre la participationà des missions de l'OTAN et de l'UE  des forces militaires des pays des Balkans dans d'autres pays, pour le désengagement de nos pays des plans impérialistes et des organisations impérialistes.

 

* Le renforcement de la dénonciation populaire de l'anticommunisme et de l'équation contraire à  l'histoire du communisme avec le fascisme, qui est encouragé par l'UE et les classes bourgeoises.

 

*La lutte pour que  nos peuples s'opposent de façon décisive à une nouvelle guerre impérialiste contre la Syrie, et plus étendue   aussi au  Moyen-Orient, en Afrique, au Caucase etc. est  aujourd'hui un devoir particulier.

 

 

Partis qui ont participé :

 

PARTI COMMUNISTE D'ALBANIE

 

PARTI COMMUNISTE DE BULGARIE

 

PARTI DES COMMUNISTES BULGARES

 

PARTI DES OUVRIERS SOCIALISTES DE CROATIE

 

PARTI COMMUNISTE DE GRÈCE

 

PARTI COMMUNISTE DE MACÉDOINE  (FYROM)

 

COMMUNISTES SERBES

 

PARTI COMMUNISTE DE TURQUIE

 

NOUVEAU PARTI COMMUNISTE DE YOUGOSLAVIE 

 

(Texte traduit de l'Anglais par la rédacrion du Lien)