Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le lien

Algérie, Parti Algérien pour la Démocratie et le Socialisme, Parti des communistes d'Algérie

Déclaration sur le conflit en Syrie - Une initiative des partis communistes qui participent à la Revue internationale communiste

Publié le 7 Novembre 2012 par Lien-pads

A l'initiative  de partis communistes frères, une  déclaration  sur le conflit en Syrie a été publiée par solidnet le site internet des Partis communistes et ouvriers du monde. Traduite de l'anglais  en français par les soins de notre rédaction, nous la présentons ci-dessous à nos lecteurs :  

 

"L'impérialisme qui cache  son visage sous la bannière de "l'opposition Syrienne" s'est embarqué dans une agression sanglante sur le peuple Syrien. Après une brève période de confusion au sujet des incidents de Syrie, l'atmosphère s'est éclaircie. Maintenant, il n'y a pas de doute que le groupe rebelle, la dénommée " Armée libre Syrienne" (ALS), qui s'est impliquée dans un combat armé contre gouvernement Syrien est sponsorisée par l'impérialisme US qui conduit son homologue l'Union Européenne et ses clients de la région comprenant l'Arabie Saoudite, le Qatar et la Turquie. Non seulement ils soutiennent par leur politique l'ALS mais ils financent aussi ses activités, entraînent ses milices et la pourvoient en armes pour leur "sainte" guerre.

 

"Bien que le peuple Syrien ait ses raisons propres de s'opposer au régime de Assad, la campagne qui se poursuit contre le gouvernement Syrien ne reflète pas la volonté et les revendications du peuple Syrien. L'actuel conflit en Syrie ne peut pas être simplement défini par le modèle du "peuple hostile au dictateur". Les changements récents de régimes dans le monde Arabe et avant tout le renversement tristement célèbre du gouvernement Libyen a démontré que les impérialistes ont exploité ce modèle pour projeter l'intervention impérialiste au Moyen Orient. Leur but est d'organiser le même scénario en Syrie.

 

"Les évolutions dans la région expriment l'intensification de l'agressivité  impérialiste et l'accentuation de la compétition entre les impérialistes pour l'acquisition de nouveaux marchés et l'exploitation des ressources naturelles de la région. L'agression des USA, de l'OTAN, de l'UE et de leurs alliés contre la Syrie sert  trop cet objectif qui vise  à imposer un gouvernement qui se pliera aux diktats impérialistes et servira leurs intérêts. Ces forces impérialistes déclarent ouvertement qu'au travers du changement de régime en Syrie ils visent également à isoler et à affaiblir l'Iran. Dans ce sens, ce n'est pas une coïncidence si les plans  pour une offensive militaire générale contre l'Iran ont été récemment encore mis sur la table. 

 

"Depuis que l'attaque contre la Syrie est une partie d'un grand plan stratégique  des Etats-Unis en direction du Moyen-Orient, d'autres acteurs internationaux se sont inévitablement impliqués dans la question. La Russie, certaine de la capacité du régime Syrien de résister contre l'agression en cours, s'est mise au côté du gouvernement de Assad.

 

"Dans la région le gouvernement US oeuvre en étroite collaboration avec l'Arabie Saoudite, le Qatar et la Turquie. Ces bellicistes ont déversé argent, armes et ont même importé des djihadistes internationaux en Syrie. Dans ces circonstances, les Syriens qui ont des ethnies et des identités religieuses différentes sont inquiets pour leur avenir et pour l'avenir de la Syrie en tant que pays laïque et de multiples ethnies.

 

La Turquie, qui partage des frontières avec la Syrie, non seulement a  accueilli des réunions pour établir une opposition unifiée sunnite  contre le régime Syrien mais a aussi déployé  dans ses localités  frontalières  les milices  Sunnites-Islamistes. Dans les camps de réfugiés aménagés à l'intérieur des frontières turques, les miliciens vivent parmi les civils réfugiés, une violation ouverte des règlements internationaux au sujet des camps de réfugiés. De plus, dans les camps militaires séparés, la CIA, le MOSSAD au côté des forces de renseignements turques entraînent les milices Syriennes. Nous soulignons que la tension aux frontières Turques-Syriennes est particulièrement dangereuse et notons que la majorité des Turcs est contre toute intervention en Syrie.

 

En outre, durant le cours des récents événements au Moyen-Orient, nous sommes témoins que les impérialistes, leurs entreprises médiatiques  porte-paroles qualifiés des forces pro-impérailistes se présentent comme des "révolutionnaires". En agissant ainsi, ils espèrent être en mesure de justifier les interventions impérialistes au Moyen-Orient aux yeux des peuples du Moyen-Orient car des forces qui sont dénommés "révolutionnaires" leur font appel. 

 

A cet égard, en qualité de partis communistes et ouvriers nous condamnons l'intervention impérialiste en Syrie menée sous toutes ses formes que ce soit à travers le soutien d'un groupe à l'intérieur de la Syrie pour combattre le régime ou au travers d'une opération militaire directe. Nous reconnaissons que toute méthode qui a été adoptée ou qui le sera par l'impérialisme en Syrie viole le droit du peuple Syrien à son autodétermination. 

 

Nous déclarons qu'au travers de cette propagande impérialiste, la dénommée "révolution" et l'intervention sont devenues  liées d'une manière indissoluble. Nous condamnons les défenseurs de l'intervention impérialiste qui font l'éloge des forces pro-impérialistes y compris les Islamistes qui combattent en se présentant comme des "révolutionnaires" contre le peuple Syrien.

 

C'est un appel des Partis communistes et ouvriers aux révolutionnaires véritables et aux forces qui désirent la paix, aux peuples de la région pour élever le niveau de la lutte contre l'agression impérialiste en Syrie et les menaces contre l'Iran.

 

Signatures 

 

* Parti des travailleurs de Belgique

 

* Parti communiste de Grèce

 

* Parti des ouvriers communistes de Hongrie

 

* Parti Socialiste de la Lettonie 

 

* Parti communiste du Luxembourg

 

* Parti communiste de Mexico

 

* Parti des ouvriers communistes de Russie- Parti communiste Révolutionnaire (RKRP-RPC)

 

* Parti communiste des Peuples d'Espagne

 

* Parti communiste de Turquie

 

* Union des communistes d'Ukraine

 

* Parti communiste du Venezuela

 

* Parti communiste des Philippines

 

La déclaration est ouverte à la signature de tous les autres Partis communistes et Ouvriers

 

Le Parti Algérien pour la Démocratie et le Socialisme ( PADS) après la publication de cette déclaration par Solidnet a joint sa signature.