Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le lien

Algérie, Parti Algérien pour la Démocratie et le Socialisme, Parti des communistes d'Algérie

Deuxième Congrès du Parti communiste d'Italie: Message du Parti Algérien pour la Démocratie et le Socialisme

Publié le 25 Janvier 2014 par Lien-pads

A l'occasion du deuxième Congrès du Parti Communiste d'Italie qui s'est déroulé dans la capitale italienne Rome, le Parti Algérien pour la Démocratie et le Socialisme (PADS) a adressé aux congressistes le message suivant:

 

Chers camarades,

 

Les communistes algériens organisés dans le Parti Algérien pour la Démocratie et le Socialisme (PADS) ont connu comme vous la déviation politique et ensuite l'éclatement dans les années 1992 du Parti de l'Avant-garde Socialiste, héritier du Parti communiste Algérien. Ils saluent les efforts que vous déployez depuis quatre années pour reconsidérer d'une manière critique et autocritique l'histoire du mouvement ouvrier et communiste international et du Parti communiste italien afin de reconstruire une organisation communiste dans votre pays sur les bases de l'idéologie Marxiste-Léniniste et de votre expérience historique. Ils vous encouragent et souhaitent plein succès dans votre combat contre le révisionnisme et l'opportunisme social-démocrates afin que votre parti soit ancré dans la classe ouvrière et les couches populaires de votre pays et particulièrement internationaliste.

L'aggravation de la crise du système capitaliste repose sur ses contradictions profondes que la bourgeoisie de tous les pays du monde veut faire supporter sur les classes ouvrières  et les couches populaires en accentuant leur politique de misère marquée par les atteintes aux conditions de vie des travailleurs, à leurs acquis sociaux et aux libertés élémentaires dont syndicales. Elle déploie en même temps une agressivité accrue soulignée par les nombreuses guerres impérialistes déclenchées depuis la disparition de l'Union Soviétique et des autres pays socialistes de l'Est Européen afin de contrôler les richesses naturelles notamment énergétiques et les voies de leur acheminement dans le monde. Cependant, la résistance populaire des classes ouvrières du monde contre les politiques de misère et de guerre des peuples s'élargit, grandit et se renforce globalement à l'échelle internationale et dans chaque pays. L'intensification des luttes contre les institutions et les centres de l'impérialisme (Union Européenne, Fonds Monétaire International, Banque Mondiale, OTAN et autres) pour leur dissolution est l'une des tâches primordiales pour les partis communistes du monde afin de créer les conditions vers une issue révolutionnaire ouvrant la voie au socialisme et à sa construction dans le cadre de la dictature du prolétariat, cette véritable démocratie qui assure le bien-être et la liberté pour la classe ouvrière et les couches populaires contre les exploiteurs et oppresseurs chassés du pouvoir. 

 

Les communistes algériens mènent depuis des décennies leur combat pour le socialisme dans des conditions difficiles. Durant les 20 premières années de l'indépendance de l'Algérie après 1962, le régime sociopolitique était un régime petit-bourgeois hétérogène. Les communistes algériens au cours de cette période ont combattu les fractions réactionnaires du régime de la petite-bourgeoisie tout en soutenant les mesures révolutionnaires initiées par son aile progressiste socialisante et anti-ompérialiste tout en critiquant les visions hégémonistes de cette même aile qui entravent l'action indépendante de la classe ouvrière et de son parti. A partir des années 1990 ce régime a basculé dans les mains de la bourgeoisie et des défenseurs du capitalisme. Depuis 1993, date de la liquidation de leur parti par  les éléments pro-bourgeois du PAGS, une lutte ferme contre la pouvoir de la bourgeosie et les forces opportunistes qui s'opposent à la reconstitution du Parti communiste et de considérer que le socialisme n'est pas à l'ordre du jour de la lutte. Comme chez vous en Italie où l'aile opportuniste a sabordé le PCI en le transformant Parti de gauche avant de devenir un appendice de l'Union Européenne, les communistes algériens doivent intensifier leurs luttes idéologiques contre ceux qui déploient leur travail confusionniste sous le drapeau du "rassemblement de gauche". 

 

La bourgeoisie s'appuie à la fois sur l'idéologie obscurantiste, en manipulant les croyances religieuses de notre peuple, et une prétendue vision "moderniste" de la société. Elle écrase les libertés démocratiques  et réprime la mobilisation des travailleurs et de tous ceux qui agissent pour le progrès afin de freiner ou étouffer l'action indépendante de notre classe ouvrière et de notre parti. 

 

Chers camarades,

 

Encore une fois, nous saluons  tous les délégués présents à ce deuxième congrès national de votre parti et à travers eux tous vos militants, vos adhérents et  vos sympathisants. Nous vous souhaitons beaucoup de succès dans vos débats et l'élaboration de votre programme basé sur  une stratégie et une tactique favorisant le combat de votre classe ouvrière et des couches laborieuses vers le socialisme.

 

Vive le Parti communiste d'Italie!

Vive le Socialisme-communisme!

Vive l'internationalisme prolétarien!

 

Le Parti Algérien pour la Démocratie et le Socialisme