Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le lien

Algérie, Parti Algérien pour la Démocratie et le Socialisme, Parti des communistes d'Algérie

Grèce: Grève pour défendre la télévision publique

Publié le 14 Juin 2013 par Lien-pads in 9- INTERNATIONAL - Europe

Ci-dessous un article du Parti communiste de Grèce (KKE) publié en anglais sur solidnet (traduction en Français de la rédaction du Lien) sur la grève qui s'est déroulée en Grèce le 13 juin pour défendre la télévision publique:

Les travailleurs de Grèce, au cours de manifestations militantes et une  forte présence des forces orientées sur une base de classe, protestent contre la décision du gouvernement de mettre fin  si soudainement à la Radio-Télévision d'Etat (ERT), livrant 2 600 employés au chômage. Le premier Ministre de Grèce, A.Samaras, qui est le dirigeant du parti conservateur ND, par cette décision qui est sienne avance le prétexte qu'elle " sauve les fonds publics" et "lutte contre la corruption", a outrepassé à la fois le parlement et ses "partenaires" au gouvernement, le PASOK social-démocratique et  "l'aile gauche" de la Gauche Démocratique qui tous ensemble appliquent l'orientation politique anti-peuple. 

 

Le KKE et d'autres partis de l'opposition ont dénoncé la décision. Le Secrétaire général du Comité central de KKE, Dimitris Koutsoumpas, a visité le siège central de ERT et a exprimé la pleine solidarité de KKE avec les travailleurs de ERT et il a souligné le besoin d'une lutte commune pour défendre la radio-télévision publique, la propriété publique, qui est une richesse qui appartient au peuple.

 

Dans la soirée du 12 juin, D. Koutsoumpas, parlant au rassemblement de KKE à Larissa au sujet de la proposition politique de KKE, a répondu à l'argumentation de la ligne du premier ministre: " Le Premier Ministre, cette nuit dans son discours a tenté d'excuser l'inexcusable sans aucune compréhension et sans accorder  une quelconque  responsabilité aux  gouvernements auxquels son parti et lui même ont participé, au dessus de tout pouvoir ouvrier,  à l'énorme destruction  des forces productives existantes, à la destruction également  de nombreuses  petites entreprises, livrant  au chômage et à la banqueroute des milliers de travailleurs. Il a déployé tous les efforts pour cacher le fait que le parti coupable est la voie de développement capitaliste, le profit capitaliste pour la minorité, que lui et son parti servent. Il exécute différentes manoeuvres acrobatiques, qui révèlent quelques fois que le socialisme que nous connaissons au 20 ème siècle est à blâmer, d'autres fois que les travailleurs du secteur public et particulièrement ERT sont à blâmer, d'autres fois que les intérêts étroits et catégoriels et les privilèges sont à blâmer. Mais que le secteur public capitaliste déformé, qui est allègrement dénoncé, est une création du système que lui et le peuple aiment servir. Les travailleurs, le peuple de Grèce doivent lutter pour un autre secteur public, un secteur, sans affairistes, sans monopoles, avec la socialisation des monopoles, pour le pouvoir populaire de la classe ouvrière, où le peuple est le maître de son pays."

 

Il devait être noté que KKE a pourvu aux besoins des fréquences de sa station de télévision 902 afin qu'elle puisse être utilisée pour la transmission du programme de la grève de la TV des journalistes de ERT, tandis que un flot continu au sujet des développements est diffusé par le portail de KKE : http://902.gr/902live.htlm)

 

Le 13 juin une grève générale s'est déroulée en Grèce dans les secteurs public et privé contre la décision du gouvernement. Le Front de Tous les Travailleurs Militants(PAME) a organisé de fortes manifestations dans des dizaines de villes grecs, alors qu'à Athènes le rassemblement des grévistes s'est déroulé dans l'espace  où se trouve  le siège de ERT, où dés les premiers moments des milliers de travailleurs se sont rassemblés.