Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le lien

Algérie, Parti Algérien pour la Démocratie et le Socialisme, Parti des communistes d'Algérie

L'OTAN et l'Union Européenne se préparent de nouveau à verser le sang au Moyen Orient

Publié le 3 Juin 2012 par Lien-pads in 7- INTERNATIONAL - Moyen Orient


 

Le bureau de presse du comité central du Parti communiste de Grèce KKE souligne ce qui suit dans sa déclaration concernant les propos de F.Hollande sur la Syrie: 

 

"Les déclarations du nouveau président élu de France, François Hollande, qui sont maintenant ouvertement orientées sur la possibilité d'une intervention militaire en Syrie, sont très révélatrices de la  préparation  par l'OTAN et l'Union Européenne de nouveaux massacres des peuples  dans notre région. 

 

"Ses références sur le Droit International et les Nations unies sont utilisées comme "couverture" pour imposer" le droit du plus fort" dans la "jungle" des contradictions entre les puissances impérialistes et les groupes monopolistes pour le contrôle des sources d' énergie, de leurs itinéraires de transport, et des parts de marchés.

 

" Tous ceux, y compris SYRIZA, qui ont prétendu  qu'avec  l'élection de Hollande un vent nouveau souffle dans l'Union Européenne et qui ont semé des illusions que l'UE deviendra "en faveur du peuple" ont été dévoilés et ils doivent  en répondre devant le  peuple. La vie elle même a démontré que les organisations impérialistes, comme l'OTAN et l'UE, ne peuvent être "humanisées". Elles étaient, et elles seront aussi longtemps qu'elles existeront, des instruments pour l'exploitation des peuples, comme le capitalisme elles ont la guerre dans leurs gènes.

 

Le Parti communiste de Grèce, KKE, dénonce les nouveaux plans impérialistes contre le peuple de Syrie et affirme que seuls les  Syriens ont  le droit de déterminer l'avenir de leur pays sans les recommandations et les interventions étrangères.

 

Nous demandons qu'il soit mis fin à toute coopération militaire avec Israël, que la base US de Suda soit fermée et  plus généralement que plus un coin du territoire de la Grèce, ports et espaces aériens, ne soit  mis à la disposition d'une intervention impérialiste contre la Syrie et l'Iran, pour éviter d'entraîner  le peuple de Grèce et les autres peuples de la région dans des aventures dangereuses."