Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le lien

Algérie, Parti Algérien pour la Démocratie et le Socialisme, Parti des communistes d'Algérie

Le Forum communiste israélien dénonce le seuil de suffrages à atteindre pour être représenté au parlement

Publié le 13 Mai 2014 par Lien-pads in 7- INTERNATIONAL - Moyen Orient

Dans une déclaration publiée le 25 avril 2014 le Forum communiste israélien condamne la fixation à 3,25% des suffrages exprimés pour être représenté au parlement israélien (Kenesseth). Cete déclaration indique notamment: 

 "L'objectif délibéré de cette mesure qui a été promulguée cible la représentation des factions de la population Arabe d'Israël à la Kenesseth. L'Alliance Juive-Arabe du Hadash(Front Démocratique pour la paix et l'égalité) est particulièrement ciblée. Les initiateurs du seuil électoral rehaussé ont voulu exclure plus que tout autre le Hadash de la représentation parlementaire. En effet, depuis plusieurs années Hadash représente une opposition persistante et déterminée aux politiques d'occupation et de discrimination promulguées par les gouvernements successifs israéliens. Il s'oppose également à leurs politiques économiques et anti-sociales. Il représente fidélement les intérêts de la population Arabe fortement en contradiction aux politiques d'occupation du gouvernement, d'oppression, répressives et économiques. Il est le ferme défenseur de la lutte commune des Juifs et des Arabes qui s'oppose et rejette les tendances à l'isolement et à l'exclusion de la population Arabe d'Israël..."

La déclaration note que la promulgation de cette mesure intervient:"Au lendemain des élections municipales où Hadash a perdu le pouvoir municipal dans de nombreuses localités et villages Arabes. Une perte particulièrement grave fut l'élection de Nazareth, où la position majoritaire- continuellement en faveur de Hadash depuis 1975- a été perdue."

La déclaration poursuit:" Tirer les leçons correctes des élections est d'une importance particulière vu le  défi qui a surgi avec la fixation du seuil électoral afin d'y faire face aux prochaines élections nationales. Dans ce contexte nous constatons un phénomène alarmant de la part d'autres forces politiques qui agissent au sein de la population Arabe afin de la rassembler contre le Hadash. Aux élections locales de Nazareth une situation s'est développée  où le mouvement islamique Balad et la plupart des autres forces politiques de la ville- toutes rassemblées contre le candidat majoritaire du Hadash ont soutenu son rival. Mieux encore, pour obtenir sa défaite ces groupements politiques sont allés plus loin quand leurs forces se sont jointes aux soutiens des partis de l'ordre israélien établi, même et  y compris  avec les adhérents locaux du Parti Likoud de Netanyahu."

La déclaration souligne que "la population Arabe a besoin de préserver sa force face à la majorité oppressive et discriminatoire" et qu'elle doit agir "en alliance avec les forces démocratiques juives" afin de l'emporter sur " les intérêts étroits personnels et les espoirs de gains électoraux de courte portée".  

La déclaration conclut que le Hadash est prêt à établir " une alliance électorale avec les forces politiques qui sont les plus proches de ses positions parmi la population Arabe, tout comme au sein des forces juives de paix. Une telle campagne commune doit être toutefois conduite dans le cadre d'une plateforme acceptable .... qui ne peut être dirigé contre les principes fondamentaux du Hadash." A savoir ajoute la déclaration " la lutte contre l'occupation et pour l'instauration d'une paix juste, basée sur deux Etats dans les frontières de 1967, contre la discrimination de la population Arabe en Israël, la poursuite d'une ferme opposition à l'attaque sur les libertés démocratiques en israël et à la violation des droits des ouvriers."

A propos du plan de "négociations" patronnée par John Kerry et les USA et du d'un prétendu renouveau du "processus de paix" la déclaration affirme:" Les événements des derniers jours ont désillusionné ceux qui encore entretenaient certaines illusions sur l'Administration d'Obama - au moins dans son second terme- qu'elle conduirait dans notre région une politique différente à celle de ses prédecesseurs. A présent il est devenu clair pour tous que les Etats Unis n'ont pas l'intention de faire ce qui est nécessaire pour promouvoir une complète et juste paix dans notre région".

Ce n'est pas un miracle, étant donné cette situation,  poursuit la déclaration  si" nous sommes témoins d'une recrudescence des activités de l'extrême droite, y compris des auteurs des attaques criminelles dénommées "étiquettes des prix" qui ciblent des sites religieux musulmans et chrétiens... De nos jours de semblables attaques se déroulent non seulement dans les territoires occupés mais aussi contre les communautés Arabes en Israël même. La plus récente fut la Mosquée Umm al Fahm dans la nuit du 18 avril, avec son incendie et le barbouillage de graffitis racistes...."