Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le lien

Algérie, Parti Algérien pour la Démocratie et le Socialisme, Parti des communistes d'Algérie

Le Parti communiste Irakien condamne le lâche assassinat du camarade Mehdi Mustafa à Mossoul

Publié le 24 Avril 2014 par Lien-pads in 7- INTERNATIONAL - Moyen Orient

Mercredi 23 avril 2014, le Parti communiste Irakien a publié le communiqué suivant à la suite du lâche assassinat dont a été victime l'un de ses militants:


"Le Parti communiste Irakien pleure le camarade Mehdi Mustafa Wadl à qui a été lâchement assassiné alors qu'il participait activement à la campagne électorale de L'Alliance Civile-démocratique dans la ville de Mossoul, province de Ninive.

 

"Dans une déclaration le Bureau politique du Parti communiste Irakien souligne que "les mains de la traîtrise et du crime ont assassiné le cadre du parti Mehdi Mustafa Wadl(Abu Sh'aib) à Mossoul face à son domicile dans la soirée du 20 avril 2014.

 

"La déclaration a exprimé la profonde peine et tristesse du Parti après cette perte du martyr, et a glorifié sa constante défense des ouvriers et de leurs aspirations. Il a souligné qu'il appréciait le théâtre, et récemment il avait participé à une représentation lors de la commémoration du 80 ème anniversaire du Parti communiste Irakien.

 

"La déclaration du Parti a rappelé que le camarade Mehdi avait été lâchement assassiné alors qui participait , au côté de ses camarades, à la campagne électorale de l'Alliance Civile Démocratique, pour soutenir ses candidats." Le Parti a présenté ses profondes condoléances à la famille du martyr, à ses camarades et amis.

 

"Le Docteur Ali Al-Rufai'l, le dirigeant de l'Alliance Civile-Démocratique, a également condamné fermement " cet acte criminel dans la province de Ninive  qui a ciblé la voix représentée par l'Alliance Civile Démocratique afin de la faire taire." Il a ajouté que "l'existence de l'Alliance dans l'arène politique est regardée avec hostilité par certains qui veulent maintenir la politique du statu-quo et qui craignent l'émergence d'une nouvelle force qui affrontera la corruption et le sectarisme".

 

"Il a demandé aux autorités de protéger les vies des citoyens et des candidats de l'opposition aux élections parlementaires en Irak qui se dérouleront le 30 avril 2014."