Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le lien

Algérie, Parti Algérien pour la Démocratie et le Socialisme, Parti des communistes d'Algérie

Le renforcement du Parti communiste de Grèce (KKE) déterminera la position du peuple au lendemain des élections

Publié le 7 Juin 2012 par Lien-pads in 9- INTERNATIONAL - Europe

 

 Mardi 5 juin, la Secrétaire générale du Parti communiste de Grèce (KKE), Aleka Papariga, a présenté les positions du KKE avant les élections du 17 juin lors d'une conférence de presse. Voici des extraits de son intervention introductive :

 

"Le dilemme  "euro ou  drachme" posé par le Parti ND ou le dilemme posé par SYRIZA  " mémorandum ou SYRYZA" sont tous deux faux et trompeurs. Il ne répondent pas aux réels dangers auxquels font face  le peuple de Grèce et les peuples d'Europe en raison de l'aiguisement de la crise capitaliste dans la zone euro.  

 

Le dilemme réel est :

 

      "Contre attaque du mouvement populaire ou la misère pour les couches populaires?"

 

Quel que soit le gouvernement, qui se constituera après les élections, l'assaut contre les revenus et les droits de la majorité des salariés et des employés individuels montera en flèche, en utilisant certaines miettes données aux groupes sociaux extrêmement pauvres comme un alibi, et ces miettes disparaîtront en raison des conséquences les plus générales de l'orientation politique anti-populaire.

 

Les conditions préliminaires de la contre-attaque au lendemain des élections sont :

 

 * L'organisation des travailleurs sur les lieux de travail

 

* L'impulsion de l'alliance populaire entre la classe ouvrière,les travailleurs individuels et les paysans pauvres.

      

* La préparation du peuple à faire face à toutes les éventualités           possibles, y compris à la première de toutes les possibilités une                     banqueroute incontrôlée, à faire face pratiquement à un                              appauvrissement massif et à la misère.

             

  * Le changement radical du rapport des forces dans le mouvement syndical

 

A un moment où l'avenir de la zone euro actuelle est incertain, et indépendamment des sacrifices du peuple de Grèce, le prochain gouvernement fera face à deux possibilités:

 

                 a)  La renégociation de l'accord de prêt au sein de la zone Euro, avec les créanciers, qui conduira à un nouveau "tour de vis" ou un nouveau rééchelonnement et aussi à un nouvel injuste mémorandum.

 

                  b)   la possibilité que la Grèce soit poussée à sortir de la zone Euro ce qui à son tour laissera la porte ouverte au déclenchement une banqueroute incontrôlable de l'Etat.

 

SYRIZA  a récemment évoqué la politique du Président US Obama. Un rapide coup d'oeil de l'explosion du chômage et de la pauvreté aux USA, qui a provoqué des protestations populaires sans objectif précis, est suffisant à chacun pour tirer des conclusions. Mais la publicité faite par les grands médias américains à la rhétorique "anti-allemande" de ce parti est à noter fortement. Elle coïncide avec l'absence d'engagements catégoriques de SYRIZA dans le programme gouvernemental proposé à la non utilisation de la base de Suda contre la Syrie et l'Iran. Un programme qui ne pose pas non plus avec clarté des buts pour l'annulation de l'accord stratégique avec Israël et le départ de l'OTAN.

 

Après les élections, le Parti communiste de Grèce affrontera la ligne de ND et de SYRIZA en détaillant et en précisant sa ligne de combat qui comprend les objectifs radicaux tels que:

 

La résiliation de l'accord de prêt et le mémorandum, un plein emploi stable, un système exclusivement public et gratuit de protection de la santé, d'éducation, de bien-être, et de sécurité sociale pour tous, un taux  de l'impôt de 45% pour les profits distribués ou non distribués (...)

 

La victoire du peuple, la souveraineté du peuple requièrent que le peuple soit le maître de la richesse qu'il produit, que le pouvoir soit entre ses mains. Cela signifie que l'immense richesse qui est produite dans ce pays et qui aujourd'hui est transformée en profits dans les marchés des valeurs, dans les banques de dépôts en Suisse, d'investissements dans les Balkans et à Londres, dans la construction de nouveaux bateaux en Chine, que cette richesse soit utilisée pour la satisfaction des besoins du peuple. Elle signifie un pouvoir et un gouvernement qui ne seront pas liés par les traités et les plans de toutes les alliances internationales impérialistes  entre Etats et conventions internationales, tels que l'UE, les regroupements militaires, l'OTAN. Le KKE jouera un rôle dirigeant décisif dans le gouvernement du pouvoir populaire.

 

La Secrétaire générale du Comité central de KKE a fait une présentation détaillée de la plate forme pour l'organisation de la contre attaque populaire qui comprend des objectifs de lutte concernant le revenu, la taxation, la protection des chômeurs, le système de sécurité sociale, les pensions, la protection de la santé, l'éducation,  etc …

 

(traduction de l'Anglais au Français effectué par la rédaction du Lien)