Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le lien

Algérie, Parti Algérien pour la Démocratie et le Socialisme, Parti des communistes d'Algérie

Le valeureux militant communiste Mohamed Lassouani nous a quittés

Publié le 20 Novembre 2013 par Lien-pads

Nous venons d'apprendre la triste nouvelle de son décès, à l'âge de 81 ans. Il est mort vendredi 8 novembre chez lui à Tlemcen.

 

Mohamed Lassouani est issu d'une famille pauvre. Il a travaillé comme ouvrier agricole sur les terres des colons dans la région de Tlemcen. Durant la guerre d'Indochine, il est incorporé de force dans l'armée française en compagnie de nombreux autres Algériens.*

 

Son contingent fut envoyé en Indochine pour combattre les Vietnamiens en lutte pour leur indépendance sous la direction du parti communiste vietnamien.

 

Il prit conscience que sa place était du côté des patriotes qui se battaient pour se libérer des griffes du colonialisme français, que leur combat devait être soutenu par tous les Algériens eux aussi opprimés par les mêmes oppresseurs.

En compagnie de deux autres Algériens il décide de déserter l'armée coloniale. Il rejoint les rangs des patriotes vietnamiens avec son arme et ses munitions.

 

Le général Giap, récemment disparu, reconnut ses qualités de soldat courageux et décèle en lui un esprit d'initiative remarquable. Il lui confie personnellement de nombreuses missions spéciales.

 

Mohamed Lassouani prit part à la bataille de Dien Bien Phu où l'armée française, complètement encerclée, subit une défaite cuisante. Le gouvernement français fut obligé de reconnaître l'indépendance du Vietnam.

 

Il participe à la construction de la République démocratique du Vietnam en qualité de membre du PC du Vietnam. Il fait les études, que le colonialisme ne lui avait pas permis de faire dans son pays natal. Il décroche des diplômes tout en travaillant. 

 

En 1963, il décide de rentrer en Algérie pour participer à l'édification du pays. Les autorités de Algérie de l'époque lui décernent la qualité de moudjahid, ainsi qu'à tous ceux qui avaient rejoint la résistance armée vietnamienne. Elles manifestèrent de cette manière leur solidarité avec le peuple vietnamien qui allait devoir faire face à la guerre criminelle déclenchée contre lui par l'impérialisme américain. Par sa décision hautement significative, le gouvernement algérien tenait à souligner la profonde communauté de lutte entre les Algériens et les Vietnamiens, la reconnaissance de la portée anticolonialiste et anti-impérialiste mondiale de la lutte du peuple Vietnamien, la contribution de ce combat à la préparation des conditions de l'insurrection du 1er novembre 1954.

 

Mohamed Lassouani rejoint le Parti Communiste Algérien et continua à militer ensuite dans le PAGS.

Il est élu membre du comité central du PAGS lors de son congrès de décembre 1990.

 

Il fut un de ceux qui s'opposèrent à la liquidation du PAGS. Il dénonça avec 20 autres membres du comité central l'entreprise de sabordage du PAGS par les renégats qui en avaient pris la tête par des méthodes déloyales trompant de nombreux militants loin d'imaginer que l'abandon de la référence au socialisme et de l'identité communiste ne relevaient pas d'un simple choix tactique - erroné et condamnable - face au danger immédiat représenté par les forces de l'obscurantisme.

 

Mohamed Lassouani a dès le départ exprimé son appui à la reconstitution du parti communiste de classe. Il se considérait membre de fait du Parti Algérien pour la Démocratie et le Socialisme.

 

Le PADS s'incline à la mémoire du militant et combattant disparu. Il présente à sa femme et à ses enfants ses condoléances les plus attristées, leur témoignant sa compassion et les assurant de son soutien moral total en ces moments pénibles et douloureux.

 

*Rectification

 

"Une information incorrecte nous a fait écrire dans la biographie de Lassouani qu'il s'était engagé volontairement dans l'armée française. Nous nous en excusons auprès de sa famille et de nos lecteurs."