Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le lien

Algérie, Parti Algérien pour la Démocratie et le Socialisme, Parti des communistes d'Algérie

Message à KKE du Parti communiste des Peuples d'Espagne après les élections en Grèce

Publié le 27 Janvier 2015 par Lien-pads in 9- INTERNATIONAL - Europe

Déclaration de la Commission exécutive du PCPE après les élections en Grèce

 

Le PCPE salue l'avance électorale enregistrée par le KKE

 

Aussitôt que les  résultats des élections parlementaires anticipées  du 25 janvier en Grèce sont connus, le Parti communiste des Peuples d'Espagne (PCPE) veut transmettre aux camarades du Parti communiste de Grèce (KKE) ses félicitations pour le pas décisif et désire exprimer les réflexions suivantes:

 

1/ Le pas décisif du KKE montre qu'une partie importante de la classe ouvrière et des secteurs populaires de Grèce n'a pas été dupée par les propositions de SYRIZA et elle conserve sa confiance dans les positions révolutionnaires.

 

2/ La formation d'un nouveau gouvernement avec le soutien des "Grecs indépendants", est une indication claire de la direction que Tsipras prendra. Il a rendu  cela clair d'une manière absolue qu'il n'a  tenté aucune action qui menace l'accumulation du capital ni qui modifie la position de la Grèce à l'intérieur des structures impérialistes de l'UE.

 

3/ SYRIZA est l'une des forces qui conduit les partis de la gauche européenne (PGE) et qui compte avec le soutien express des autres forces de cette organisation. La possibilité de mettre en échec dans la pratique les politiques défendues par le PGE et ses membres dans les autres pays de l'Union européenne, leurs propositions et leur gestion est maintenant ouverte. Nous appelons la classe ouvrière et les secteurs populaires de notre pays de tirer les leçons nécessaires dans les prochains mois, sur le rôle de la nouvelle sociale-démocratie, incarnée en Grèce par SYRIZA, et en Espagne, par ses partenaires de PODEMOS et de la Gauche Unie. 

 

4/ Le chemin le plus réaliste en dehors des problèmes pressants de la classe ouvrière en Grèce et en Espagne n'est pas à travers une autre approche de la gestion  capitaliste, mais à travers le renforcement des organisations révolutionnaires pour construire et avancer une alternative globale qui éradique les causes qui généralisent la misère et l'exploitation de la classe ouvrière et des secteurs populaires: le KKE en Grèce et le PCPE en Espagne.

 

Madrid, le 26 janvier 2015  

 

Comité exécutif du PCPE