Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le lien

Algérie, Parti Algérien pour la Démocratie et le Socialisme, Parti des communistes d'Algérie

Parti communiste de Grèce: Table ronde sur les dangers du fascisme

Publié le 13 Mai 2014 par Lien-pads in 9- INTERNATIONAL - Europe

Le 9 mai 2014 fut marqué par la capitulation de la Wehrmacht fasciste  alors que le Drapeau Rouge flottait déjà sur le Reichtag, marquant ainsi la fin de la seconde guerre mondiale en Europe et l'écrasement du Fascisme. 

 

Le fascisme et la guerre ont émergé des entrailles de la profonde exploitation de la société capitaliste qui se poursuit  pour menacer jusqu'à ce jour les peuples, 69 années après la victoire antifasciste. 

 

Le Vendredi 9 mai 2014 une table ronde de discussion  a eu lieu au siège du CC de KKE, sous l'égide de "l'Union des Combattants de la Résistance Nationale et des Combattants de l'Armée Démocratique de Grèce "(PEAEA-DSE"). Le sujet de discussion était "Les dangers du fascisme en Europe".

 

Christos Tzizilonis, Président de PEAEA-DSE a présenté une intervention introductive  et Dimitris Koutsoumpas,SG du CC de KKE, a présenté l'intervention essentielle de l'événement. 

 

  Dimitris Koutsoumpas a affirmé parmi d'autres choses :

 

" Près de 70 ans après, certaines personnes agissent avec ce qui est  en leur pouvoir pour éteindre la flamme de la vérité historique qui fut écrite avec le sang des peuples. Ils font tout ce qu'ils peuvent dans le but de déformer l'histoire, pour justifier, directement ou indirectement , la brutalité fasciste. Les centres impérialistes, d'abord et avant tout l'UE, jouent le rôle dirigeant dans cette propagande mensongère. L'UE a actuellement transformé le 9 mai de jour de la Victoire Antifasciste en un "jour de l'Europe", cherchant à effacer le caractère antifasciste de cette anniversaire de la mémoire des peuples. Dans cette sale  opération idéologique-politique  scandaleuse elle n'hésite pas à mettre à égalité le communisme avec le fascisme. Dans le but de promouvoir leurs intérêts géopolitiques dans la région de l'Eurasie l'UE et les Etats Unis n'hésitent pas également à  lier et à soutenir les plus noires et les plus réactionnaires forces qui ont accédé au gouvernement de l'Ukraine via à un coup d'Etat semblable à celui qui s'est produit dans les pays de la Baltique. Après 25 années passées, après le renversement du socialisme et la dissolution de l'URSs, un lavage idéologique anticommuniste systématique a été mis en place dans ces pays où les "légions SS" et les autres groupes armés pro-fascistes sont présentés comme s'ils avaient "libéré" le pays du Bolchevisme.

 

Cependant, laissez les jeter feu et flammes et des menaces d'aller en enfer, laissez les répandre des tonnes d'encre, la réalité objective ne peut être modifiée. 69 ans après la fin de la seconde guerre mondiale, des millions de gens partout dans le monde apprécient les sacrifices sans précédent du mouvement communiste pour la défaite du fascisme. Les partis communistes, dirigés par le parti des Bolcheviks furent la force fondamentale, l'âme et les dirigeants de cette lutte titanique. Des millions de communistes ont sacrifié leurs vies pour un monde meilleur." 

 

Les personnes suivantes ont participé à la discussion:

 

Vladimir Kornilov ? Directeur du centre des Etudes Eurasiennes

 

Igor Melnikov, Membre du Parlement en Lituanie du " Centre Harmonie"

 

Thanasis Paphilis, membre du CC de KKE, Membre du Parlement et du Conseil Mondial de la Paix, candidat régional de la préfetcture de Attica. 

 

Sergei Kiritsuk, dirigeant de l'organisation "Borotba" (lutte) Ukraine

 

Jevgeni Kopatko, Sociologue de Kiev

 

Slanislav Bishok, Écrivain russe

 

Tatjana Drosdovskaïa, Directrice de la Fondation " Diplomatie du peuple"

 

Oleg Bondarenko, Directeur du centre des études Russe-Ukrainienne et de l'Agence des communications stratégiques

 

Mokhail Popov, Professeur d'Université, Président de l'Institut Académique du Travail  et représentant du Parti des ouvriers communistes de Russie (POCR) à la Revue Internationale communiste.

 

Nous devons mentionner que les autorités Ukrainiennes ont empêché Alexandr Prysyazhnyuk, Membre du Parlement d'Ukraine, de quitter l'Ukraine afin de prendre part à l'événement. 

 

P.Simonenko , premier secrétaire du Comité central du Parti communiste de L'Union soviétique, G.Zyuganov, Président du Parti communiste de la Fédération de Russie ont envoyé des messages. 

 

L'événement a été suivi par des cadres du KKE, y compris des membres du Bureau Politique et du Comité central de KKE, D.Arvanitakis, D.Gontikas, G.Marinos, E.Bellou, T.Dimoulas, comme également K.Papadakis membre du secrétariat du CC et candidat membre au parlement européen, G.Toussas membre du C.C. de KKE et candidat au Parlement Européen, Babis Angourakis Membre au Parlement Européen de KKE, E.Gerasimidou, représentants du PEADEA-DSE et cadres de la Jeunesse Communiste de Grèce (KNE)

 

Dans ses remarques clôturant l'événement Elisseos Vagenas, membre du CC de KKE et responsable de la Section des relations Internationales du CC, a remercié les participants pour leur contribution à la discussion et il a noté parmi d'autres choses qu'un renforcement tangible de KKE et du rassemblement populaire aux élections imminentes serait un signe de la condamnation décisive de l'UE, la condamnation du crime fasciste d'Odessa, la condamnation du capitalisme qui engendre fascisme et guerre impérialiste.

 

Nous devons ajouter que les activités de la table ronde ont été couvertes par http://www.902.gr. Tandis que le matin du 9 Mai,PEAEA-DSE également avec les participants étrangers, ont honoré la journée de la victoire antifasciste des peuples en déposant une couronne au Monument du Soldat Soviétique à Athènes. 

 

ekdhlosh-peaea-dse-5.jpg