Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le lien

Algérie, Parti Algérien pour la Démocratie et le Socialisme, Parti des communistes d'Algérie

Plein succès des travaux du 19 ème Congrès du Parti communiste de Grèce (KKE) qui se sont achevés

Publié le 15 Avril 2013 par Lien-pads

          Dimitris Koutsoumpas est le nouveau Secrétaire général du Parti

 

 

Les discussions et l'adoption des décisions du 19 ème Congrès de KKE se sont déroulées dans une atmosphère d'unité idéologique et politique et après d'importantes délibérations.

 

77 délégués ont pris la parole au congrès ( le temps alloué à chaque intervention était de 12 minutes). Unanimement le Congrès a approuvé le nouveau Programme du Parti, les nouveaux statuts et la Résolution Politique du Congrès.

 

Par ailleurs, le rapport et le discours de clôture du Comité central de KKE ont été adoptés à l'unanimité, alors que le rapport et le discours de clôture de la Commission Centrale de Contrôle ont été approuvés par les délégués moins une voix contre et un vote blanc.

 

Les travaux du 19 ème Congrès de KKE se sont achevés avecl'élection du nouveau comité central, qui est composé de 63 camarades ( au lieu de 77 qui avaient été élus au 18 ème Congrès) et la nouvelle Commission centrale de Contrôle composée de 7 camarades ( au lieu de 5).

 

Le Comité central a élu au cours de sa première réunion Dimitris Koutsoumpas comme Secrétaire général du CC de KKE.

 

Il doit être noté que la SG sortant du CC de KKE, Aleka Papariga, a été élue membre du comité central du KKE.

 

La biographie suivante détaillée du Secrétaire Général du CC de KKE, Dimitris Koutsoumpas, a été publiée par le Bureau de Presse du Parti:

 

devient un membre de l'organisation anti-AFEE et de KNE en décembre 1973, en militant dans les conditions illégales jusqu'à la chute de la dictature en décembre 1974. Il devient membre de KKE en décembre 1974. Il est orienté vers l'activité  Parti dés l'été 1975 dans l'organisation du centre- est de la Grèce et à Euboia comme membre du bureau régional de la Jeunesse Communiste de Grèce , KNE. Il est délégué au 1er Congrès de KNE.

Il est né à Limia le 10 août 1955. Il est marié et père d'une fille. Des membres de sa famille ont été des militants de la résistance nationale au sein de l'EAM. Certains d'entre eux ont été exécutés par les troupes nazies d'occupation et  d'autres ont été emprisonnés et exilés durant la période de la guerre civile. Son père, Apostolis Koutsoumpas, un membre de KKE, a été arrêté en 1945 à Larisa, mis à l'épreuve, emprisonné et exilé pendant 8 années.

Dimitris Koutsoupas diplômé de l'enseignement supérieur en juin 1973,  a passé un examen pour accéder au Département de droit de l'Université d'Athènes. Tout en poursuivant ses études, il occupe plusieurs emplois afin de couvrir les frais occasionnés par ses études. A son arrivé à Athènes, il se met en contact avec l'organisation illégale de la Jeunesse communiste de Grèce (KNE), et participe aux luttes de novembre 1973 à l'Ecole polytechnique. Il devient un membre de l'organisation anti-AFEE ey de KNE en décembre 1974. Il est orienté vers l'activité du Parti dès l'été de 1975 dans l'organisation du centre Est de la Grèce et à Euboia comme membre  du bureau régional de la Jeunesse communiste de Grèce. Il est délégué au premier congrès de la Jeunesse communiste (KNE). 

 

 

rejoint Synaspismos.

 

A l'automne 1977 il est orienté du militantisme au sein de  KNE vers celui exclusif du Partcomme secrétaire du secteur organisation et enfin comme secrétaire à l'organisation du Parti de la Préfecture de Boiotia. En 1979 il devient membre du bureau régional du centre Est de la Grèce et  à Euboia, avec diverses responsabilités, pour les activités du mouvement ouvrier et syndical, responsable de l'orientation politique des organisations de la Préfecture de Boiotia., Fthiodia, Fokida, Evrytania. Enfin il devient secrétaire du Comité Régional du centre-est de la Grèce et d'Euboia, pendant une partie de la période de 21 mois où il effectue son service militaire à Messolonghi, Komotini et Limnos.

 

Il est élu au comité central de KKE au 12 ème Congrès du Parti de mai 1987. A la scission de 1991, en qualité de secrétaire du centre-est de la Grèce et d'Euboia et membre du comité central, avec d'autres camarades ils luttent ensemble pour défendre le parti, ses principes, sa vision du monde, contre le groupe scissionniste et opportuniste qui rejoint Synaspismos.

 

 

Au 13 ème Congrès, il est à nouveau élu au Comité central et est son secrétaire responsable de l'orientation politique des organisations du Parti, alors qu'après Août 1991, immédiatement après la scission, il prend la responsabilité du Bureau de Presse.

 

En décembre 1991 au 14 ème Congrès, il est élu au Bureau Politique du Comité central, responsable du Bureau de Presse, de la Culture, et plus tard de "902" (TV et radio), jusqu'aux inondations de 1994, quand il prend la responsabilité des organisations de Thessalonique, de la Macédoine centrale, de l'Ouest de la Macédoine, de l'Est de la Macédoine et de Thrace.

 

Au 15 ème Congrès (Mai 1996) il est élu au BP et devient directeur de "Rizospastis", une responsabilité qu'il conserve pendant dix années.

 

Au 16 ème Congrès (Février 2000) et au 17 ème congrès (Février 2005) il est réélu au BP et occupe  la responsabilité des Relations Internationales du Parti.

 

Au 18 ème Congrès (Février 2009) il accède à la responsabilité du Secrétariat du CC et de celle de membre du BP.

 

Au 19 ème Congrès (Avril 2013) il est élu Secrétaire Général du CC de KKE.