Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le lien

Algérie, Parti Algérien pour la Démocratie et le Socialisme, Parti des communistes d'Algérie

Pour mettre un terme au massacre du peuple Palestinien, un appel de la Fédération Syndicale mondiale

Publié le 17 Novembre 2012 par Lien-pads in 7- INTERNATIONAL - Moyen Orient

Le secrétariat de la Fédération Syndicale Mondiale a publié le 16 novembre 2012 la déclaration suivante sur les événements en cours dans la Bande de Gaza:

 

" Depuis moins de  48 heures l'Armée Israélienne,  par mer et par terre, a attaqué plus de 156 objectifs dans la Bande de Gaza. Un horrible cercle de flots de sang a débuté causant des victimes parmi le peuple   Palestinien, depuis longtemps victime de la politique impérialiste d'Israël et de ses alliés les Etats-Unis et  l'OTAN.

 

Le Ministre de la Défense Ehud Barak a mis en mouvement plus de 30 000 militaires vers  Gaza. Selon les dernières informations plus de 10 camions transportant des tanks et des véhicules blindés se dirigent vers  la région. 

 

De leur côté les gouvernements des USA, d'Allemagne, de Grande-Bretagne, de France, du Canada ont ont fourni un alibi à l'agressivité d'Israël soit ouvertement ou soit en plaçant sur le même d'égalité l'auteur et les victimes.

 

La Fédération Syndicale Mondiale dénonce de la manière la plus ferme les attaques criminelles d'Israël contre la Bande de Gaza. Une fois de plus, la Fédération Syndicale Mondiale n'est pas neutre envers un flagrant massacre en cours contre les  Palestiniens qui méritent le droit à un Etat Palestinien comme ils le revendiquent dans les frontières de 1967 et avec Jérusalem-Est pour capitale.

 

Ce complot agressif contre le peuple Palestinien, qui fait partie de l'agressivité générale grandissante de l'impérialisme au Moyen-Orient contre la Syrie et l'Iran, doit cesser maintenant.

 

Nous appelons les organisations syndicales du monde à exprimer activement leur solidarité à la lutte des Palestiniens et à exiger la fin immédiate de ce massacre contre eux."

 

(Texte traduit de l'Anglais par la rédaction du Lien)