Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le lien

Algérie, Parti Algérien pour la Démocratie et le Socialisme, Parti des communistes d'Algérie

Solidarité du Parti communiste d'Australie avec les travailleurs grecs en lutte

Publié le 15 Février 2013 par Lien-pads in 9- INTERNATIONAL - Europe

 Au lendemain des violences policières dont ont été victimes les travailleurs grecs  qui ont manifesté le 30 janvier 2013 devant le ministère du travail, le Parti communiste d'Australie a adressé au Parti communiste de Grèce (KKE) une lettre de solidarité dont ci-dessous les extraits suivants :

 

"Au nom du comité central et des membres du Parti communiste d'Australie, nous désirons vous exprimer et par votre intermédiaire aux dirigeants et aux membres du PAME (Front de classe des syndicats), notre condamnation des récentes attaques sauvages de la police anti-émeute envers les syndicalistes du PAME pendant la manifestation au Ministère du Travail....

 

"Nous considérons ces attaques provocatrices et violentes des forces gouvernementales comme une intensification de la répression  de la classe régnante contre le mouvement ouvrier orienté sur une base de classe, visant le droit fondamental des gens à faire grève et à  protester afin d'intimider le mouvement populaire.

 

"Nous considérons les 35 syndicalistes du PAME qui ont été arrêtés et emprisonnés, non point comme des terroristes mais comme des personnes luttant pour un meilleur  niveau de vie, plus de démocratie et de liberté. C'est pourquoi nous demandons qu'ils soient libérés immédiatement et que les accusations dont ils sont victimes  soient abandonnées.

 

"Nous exprimons notre solidarité et notre soutien à KKE et au PAME dans leurs luttes contre les politiques anti-peuple appliquées par le gouvernement et soutenons aussi les luttes actuelles des paysans et les marins qui résistent aussi contre les orientations anti-ouvrières du gouvernement. 

 

"Nous sommes certains que la provocation du gouvernement échouera, ce que les manifestations massives des travailleurs  dans les derniers jours ont montré en définitive, et ainsi la réponse militante du mouvement ouvrier organisé mettra un terme de plus en plus aux mesures oppressives de l'état policier."