Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le lien

Algérie, Parti Algérien pour la Démocratie et le Socialisme, Parti des communistes d'Algérie

SOUDAN: Le Parti communiste explique son refus de participer aux élections

Publié le 14 Août 2014 par Lien-pads in 6- INTERNATIONAL - Afrique

Le Parti communiste du Soudan a adressé le 22 juillet 2014, une lettre au Président du conseil politique chargé des questions afférentes aux partis  pour expliquer son refus de participer aux prochaines élections. Ci dessous le contenu de cette lettre publiée sur le site SOLIDNET (version anglaise traduite par la rédaction du Lien): 

 

Mr Le Président du Conseil politique des questions afférentes aux  partis

 

Saluts,

 

Objet: Représentation des partis politiques à la commission nationale des élections

 

Nous vous informons que, votre lettre numéro ASHA Q:RA en date du 14 juillet 2014, adressée au Bureau Politique de notre Parti a fait l'objet d'un examen à sa réunion du 22 juillet 2014. Il a été décidé de vous informer ce qui suit:

 

1. Souligner notre position ferme de ne pas participer aux élections générales, à moins qu'elles se déroulent sous un gouvernement de transition qui établit une transformation démocratique réelle qui promeut les libertés publiques et assure les droits et le respect de la dignité humaine.

 

2. Régler le paradoxe des politiques qui ont mené à l'exacerbation de la crise générale.

 

3. Arrêter la guerre, l'injustice, et rétablir la stabilité et le retour des réfugiés et des personnes déplacées à leurs lieux d'origine.

 

4. Une réforme économique, et l'amélioration des conditions de vie du peuple.

 

5. La tenue d'une conférence nationale avec le consentement du peuple du Soudan sur comment gouverné et géré autrement le Soudan, un consensus sur les principes de la constitution qui met en place les fondations d'une paix durable et d'une démocratie dans le pays.

 

6. Une constitution permanente, avec la participation de tous les Soudanais dans l'ensemble de leur  diversité prélude à la tenue d'élections libres, claires et transparentes.

 

 Vous le savez, le climat politique qui prévaut ne permet pas une élection générale dans le pays.

 

A- Un régime totalitaire qui contrôle unilatéralement le pays, avec son personnel, ses soutiens dans les rouages de l'Etat est incapable de participer à la gestion des élections, ( le service civil, les organes judiciaires, les forces régulières de sécurité, et la commission nationale des élections) qui sont supposées être nationales.

 

B. L'absence de libertés publiques qui est représentée par la confiscation de la liberté d'expression, de la presse et  des arrestations de militants dans la capitale et les provinces opérées par l'appareil de Sécurité  qui dresse des obstacles aux partis pour s'adresser aux masses.

 

C. L'escalade de la guerre au Darfour, au Nil Bleu et le Sud de Kordofan, le relâchement dans d'autres lieux et l'absence de sécurité, et les millions de Soudanais vivant dans des camps de déplacés et de réfugiés.

 

Des élections ont été déjà tenues en 2010, dans des circonstances similaires à celles-là. Elles ont été boycottées par les partis d'opposition à cause de l'absence d'une intégrité qui favorise le trucage  et des organisations internationales, régionales et locales  de surveillance ...

 

En conséquence, nous rejetons une participation aux élections générales à moins que les conditions mentionnées ci-dessus soient assurées d'une manière impartiale et intègre. Nous ne participerons pas au crime de légitimer le système qui maintient cette absence de légitimité qui s'est prolongée durant un quart de siècle.

 

Avec notre gratitude et respect

 

Le Bureau Politique du Parti communiste du Soudan 

 

Khartoum, le 22/07/2014